ka.da

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - logiciels libres

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, décembre 1 2009

sixth sense: quand le réel et le virtuel se mêlent...

tout simplement énorme et bientôt disponible en open source

à voir sur le site de TED [via blendernation]

je vous l’avais dit : É-NOR-ME !

lundi, mars 2 2009

django-userthemes : une application pour gérer des thèmes utilisateur pour Django

Un petit billet pour annoncer la sortie de la version 0.1 de l’application django-userthemes. C’est une “application réutilisable” pour Django[1].

L’origine de cette application est le besoin de créer une système de thèmes pour un projet sur lequel je travaille. Après moultes recherches[2], j’ai décidé de créer ma propre implémentation en essayant au maximum de suivre cette philosophie de ‘reusable apps’.

django-userthemes permet donc de définir pour chaque utilisateur enregistré dans une application un thème favori qui sera chargé quand il se connectera à celle-ci. On peut définir le répertoire où seront stockés les thèmes et aussi celui par défaut qui sera chargé quand aucun utilisateur n’est connecté ou que sa préférence n’est pas fixée. Je vous encourage à lire la doc (et le code) pour comprendre comment ça fonctionne en détail.

Vous trouverez le projet à cette adresse : http://bitbucket.org/daks/django-us… où vous pourrez récupérer le code source (via Mercurial ou un fichier archive), rapporter des bugs…

La license utilisée en la GNU GPLv2.

Le projet est encore en phase de développement donc tout retour est bienvenue.

Si vous vous décidez à l’utiliser dans un de vos projets, merci de le dire en utilisant un widget ohloh comme celui-ci :

Notes

[1] voyez cette vidéo de James Bennett et cette convention de Eric Holscher pour plus d’infos

[2] me conduisant vers des projets morts ou ne correspondant pas à nos besoins/désirs : django-themes, django-skins, django-userskins, django-dbtemplates

lundi, novembre 17 2008

Vous voulez défendre le logiciel libre ? Adhérez à l'APRIL !

Ça fait maintenant près d’un an et demi que j’ai rejoint l’APRIL (une grande campagne d’adhésion lancée à cette époque m’avait convaincu d’adhérer… enfin…) et depuis je ne le regrette pas, tellement leur action et les combats qu’ils mènent sont ceux qui me concernent, que ce soit :

  • l’initiative candidats.fr visant à faire prendre position sur le logiciel libre aux divers candidats des élections législatives puis présidentielles françaises ;
  • le combat contre la vente liée, et le format bureautique OOXML ;
  • le combat contre les brevets logiciels au niveau européen ;
  • celui contre DADVSI/EUCD

et bien d’autres… voyez cette page pour plus d’informations sur les activités de l’APRIL.

Aujourd’hui, l’APRIL relance une campagne massive d’adhésion afin d’atteindre le chiffre critique de 5000 adhérents qui leur donnera un poids encore plus important au niveau national (représentation auprès des politiques, liberté financière), alors pour vous aussi il est temps : Rejoignez l’APRIL !

lundi, décembre 3 2007

Rockbox sur mon iAudio X5L

Icône Rockbox

Suite à ce billet lu il y a quelques semaines sur planete-libre.org, je me suis souvenu que le passage à Rockbox sur mon baladeur audio était un des mes projets, et que maintenant qu'il a plus d'un an c'est le moment idéal pour le faire[1].

Rockbox : kézako ?

Rockbox c'est tout simplement un firmware/micrologiciel libre pour baladeurs numériques. Initialement créé pour les Archos, il est maintenant disponible pour une pléthore de modèles comme les iRiver, iPod, Toshiba, Sandisk et les Cowon donc. Plus d'informations sur la page Wikipédia.

Rockbox : pourquoi ?

L'intérêt de remplacer le firmware d'origine de votre baladeur c'est principalement de lui ajouter de nouvelles fonctionnalités. En effet, pour la plupart des baladeurs, le firmware ajoute des fonctions qui ne sont pas disponibles par défaut. Pour plus d'informations sur les possibilités offertes par Rockbox, consultez cette page.

Rockbox sur iAudio X5

Pour les Cowon iAudio X5, Rockbox est un peu moins intéressant que pour les autres baladeurs du type iPod, iRiver ou Archos, tout simplement parce que les Cowon sont déjà très bon et bon nombre de fonctionnalités sont disponibles avec le firmware d'origine. Néanmoins :

  • le support de la navigation par tags[2]
  • le support de last.fm
  • le support du 'gapless' ou 'fade in/fade out'
  • le support de jeux et applications

sont disponibles sur votre Cowon après le passage à Rockbox.

Par contre :

  • l'USB OTG n'est pas encore supporté
  • les effets audio propriétaires BBE non plus[3]
  • la gestion de la batterie est un peu moins efficace.
  • pas de possibilité d'avoir les deux firmwares en parallèle. Si l'USB OTG par exemple vous manque, il faudra faire un choix parce que sur le Cowon iAudio X5, le firmware Rockbox n'est pas disponible en même temps que l'original, je sais que c'est possible sur certains baladeurs (je l'ai vu sur un iRiver H3xx) mais pas sur celui-ci.
  • et si par hasard vous êtes maso, sachez que les DRM non plus ![4]
  • ah j'oubliais ! et en plus il faut s'habituer à une nouvelle ergonomie...

Rockbox : installation

Bon, je passe sur l'installation qui est expliquée sur le billet que j'ai mentionné au début. Le seul truc c'est que je n'ai pas réussi à utiliser le logiciel facilitant l'installation et que je l'ai donc fait à la main, sans aucun problème. cf.

Rockbox : utilisation

Pas grand-chose à dire pour l'utilisation, il faut bien évidemment s'habituer à la nouvelle ergonomie. L'ancienne n'était déjà pas évidente, donc un changement ça n'aide pas, mais au bout de quelques heures, c'est bon, et on commence à en comprendre la logique et à pouvoir en profiter. (je précise que j'utilise principalement la télécommande, ce qui ne facilite sûrement pas la prise en main)

Support last.fm

Une des principales raisons que j'avais de passer à Rockbox, c'était que j'en avais marre de ne pas pouvoir alimenter mes statistiques last.fm lorsque j'écoute de la musique sur mon baladeur... ce qui arrive souvent. Maintenant, c'est bien fini :)

Pour ce faire, il faut préciser dans les paramètres Rockbox qu'on veut le "log last.fm", c'est dans le menu Réglages - Réglages généraux - Lecture - Log Last.fm. Rockbox crée alors un fichier à la racine de votre baladeur avec les informations nécessaires pour pouvoir "scrobbler". Il suffit alors d'utiliser un des logiciels suivants pour pouvoir envoyer ces stats au site last.fm. Personnellement, j'utilise QTScrobbler.

Manuel

Pour vraiment tirer partie de votre "nouveau" iAudio, je vous conseille de lire le manuel Rockbox.

ici aurais dû se trouver des photos de mon iAudio tournant sous Rockbox, mais leur qualité moyenne m'empêche de les mettre... je réessaierais peut-être d'en refaire...

Notes

[1] garantie finie, mais produit encore fonctionnel

[2] en effet, le Cowon ne le supporte pas, et à l'achat ce "sacrifice" me convenait, vu les possibilités offertes par ce modèle. Maintenant que c'est possible... j'apprécie :)

[3] logique puisque propriétaires !

[4] et c'est voulu par les développeurs

mardi, septembre 4 2007

Trivialibre

Vous aimez le Trivial Pursuit ? Vous aimez le logiciel libre ? Alors participez au Trivialibre et n'hésitez pas à proposer vos propres questions à ajouter à la base afin de la compléter.

jeudi, août 30 2007

un peu de tout

De retour de vacances, un petit billet concernant quelques informations intéressantes sorties pendant que j'étais offline :

  • Democracy Player, un lecteur libre de vidéo permettant d'agréger à la fois votre collection personnelle de vidéos et celles disponibles sur le web, et basé sur la technologie XUL[1], change de nom et devient Miro [via]. À essayer pour passer à une autre dimension dans le visionnage de vidéos. À comparer à Songbird dans le domaine de la musique;
  • j'ai eu récemment l'occasion de tester Alfresco, la solution de référence GED/ECM dans le monde du libre, lors d'un déploiement professionnel. C'est un bon outil avec une très bonne ergonomie et qui me semble bien conçu. Le seul vrai défaut à mon goût est la complexité de déploiement si on ne veut pas utiliser le package complet mais utiliser les paquets MySQL, Java, Tomcat de sa distribution (Debian dans mon cas). En tout cas, Alfresco vient de sortir en version 2.1 et propose un rapport intéressant sur l'utilisation de cet outil, on y voit par exemple :
    • que Alfresco est testé à égalité sous Linux que sous Windows mais majoritairement déployé sous Linux;
    • que ces déploiements se font plus en utilisant les serveurs d'applications libres Tomcat ou JBoss que les solutions propriétaires de Sun, IBM ou BEA;
    • MySQL et PostgreSQL sont les deux bases de données les plus utilisées (sachant que la base par défaut est HSQL) et Oracle la première propriétaire.
  • il semble que la fameuse "affaire SCO"[2] soit enfin terminée... 4 années de FUD de la part de SCO et ses alliés (Microsoft en tête) contre le logiciel libre et Linux qui semblent enfin se terminer... ouf ![3]
  • un comparatif de solutions de filtrage de virus sous Linux révèle que ClamAV une solution libre tient la route aux côtés de Kaspersky et Norton, ces trois étant les seuls à détecter 100% des virus soumis;
  • et le propriétaire de Snort (un IDS libre), la société Sourcefire vient justement d'acquérir ClamAV;
  • pendant que Citrix achète la société XenSource, l'éditeur de Xen [via]
  • la guerre des formats bureautiques[4] continue avec la saga de normalisation ISO de OpenXML (dont j'avoue avoir peu parlé ces temps-ci), je vous renvoie vers ces 2 articles sur linuxfr : 1 2 et un article intéressant Microsoft Office XML formats ? Defective by design;

Notes

[1] comme Firefox, Songbird

[2] plus d'infos sur Wikipedia EN ou sur la partie consacrée du site Groklaw

[3] en tout cas, déjà une bonne nouvelle : "l'action SCO côtée au NASDAQ (SCOX) a chûté de 71.79% à 0,44$ aujourd'hui 13 août (sa cotation suit d'ailleurs une courbe descendante depuis plusieurs années)", je pense qu'il ne devrait plus rester grand chose de cette société dans quelques mois

[4] dont j'ai déjà parlé ici ou

mardi, juillet 31 2007

seingyellow.com

Vous vous souvenez peut-être de l'article que j'avais écrit (il y a déjà presque deux ans !) expliquant que les fabricants d'imprimantes ont fait en sorte que celles-ci cachent des informations afin de vous identifier[1] sur toutes les pages que vous imprimez.
De nombreuses personnes ont réagi à cette information en contactant le fabricant de leur imprimante pour désactiver cette "fonctionnalité", et au moins une de celles-ci a reçu la visite des services secrets des États-Unis.
Benjamin Mako Hill[2] vient donc de mettre en ligne un site afin d'aider les gens à s'organiser pour contacter les fabricants d'imprimante, partant du principe que les services secrets ne pourront pas rendre visite à tout le monde. Donc, si vous aussi vous possédez une imprimante et vous voulez défendre votre droit à la vie privée (privacy), allez faire un tour sur ce site.

[via et]

Pour savoir si votre imprimante est concernée ou dans le cas où vous devriez en acheter une, vous pouvez consulter cette liste maintenue par l'EFF.

Notes

[1] ou tout au moins identifier l'imprimante ce qui permet de remonter jusqu'à vous

[2] une personnalité importante du monde du logiciel libre, que l'on retrouve dans des organisations/communautés comme Ubuntu, Debian, One Laptop Per Child, Wikipedia/Wikimedia, et qui vient d'être nommé au conseil d'administration de la FSF (voyez une biographie sur linux.com ou wikipedia anglais)

dimanche, juillet 1 2007

la GPLv3 est sortie

La FSF vient de publier la version 3 de la célèbre licence GPL : le texte de la license. Richard Stallman nous explique pourquoi upgrader vers la GPLv3.

La LGPLv3 est sortie également.

Plus d'infos sur linuxfr.org

samedi, juin 9 2007

l'APRIL relance l'initiative candidats.fr et vous invite à les rejoindre

Logo APRIL L'initiative candidats.fr avait été lancée pour connaître les positions des candidats à la présidentielle au sujet des logiciels libres, des brevets logiciels, de la loi DADVSI, des DRM, de l'intéropérabilité... Elle est maintenant relancée pour les législatives, et demande à chacun de vous de les aider en encourageant les candidats à signer le pacte du logiciel libre.
Plus d'informations.

L'APRIL[1] en profite pour lancer une campagne d'adhésion, avec le soutien de Richard Stallman, sous le slogan "Soutenez maintenant le logiciel libre - rejoignez l'APRIL".

Donc, si vous aussi voulez soutenir le logiciel libre, n'hésitez pas une seconde.

Promouvoir et soutenir le logiciel libre

update : ça y est, c'est fait, je suis adhérent et j'ai payé ma cotisation, voilà une bonne chose de faite :-)

Notes

[1] association pour la promotion et la recherche en informatique libre... tiens, je découvre d'ailleurs que la page Wikipédia a subit une guerre d'édition.

jeudi, avril 19 2007

rions un peu avec les personnalités du libre

Juste un petit message pour vous faire partager ma découverte d'un série (à publication aléatoire) de strip ayant pour acteurs principaux les figures emblématiques du logiciel libre et intitulée "Everybody loves Eric Raymond" en référence à Eric S. Raymond, auteur du fameux The Cathedral and the Bazaar[1], un des pères du terme open source, et un ardent défenseur de la la liberté de circulation des armes à feu aux États-Unis[2].

Donc, on retrouve dans ce comic strip, principalement le sus-nommé Eric S. Raymond (qui en prend pour son grade...), Richard M. Stallman[3], Linus Torvalds et d'autres personnalités dans des aventures à la fois drôles et débiles ayant un rapport plus ou moins proche avec Linux, le mouvement GNU et les logiciels libres.

Pour vous donner une petite idée de ce que ça donne (et en rapport avec la note précédente sur ESR), voici un de ces strips :

ELER - Gnu/Linux

C'est ici que ça se passe !

Sur le même site, vous pouvez également découvrir les Bruce Schneier Facts qui, en référence aux Chuck Norris Facts (cf), mettent en scène Bruce Schneier (un célèbre cryptologue) avec des phrases déjà cultes (pour les gens connaissant un peu de cryptologie) du style :

  • If Bruce Schneier wants your plaintext, he'll just squeeze it out of the ciphertext using his barehands
  • Whitfield Diffie and Martin Hellman use only their surnames out of fear of Bruce Schneier
  • Bruce Schneier doesn't even trust Trent. Trent has to trust Bruce Schneier.[4]
  • Bruce Schneier once factored a prime number.
  • Bruce Schneier's secure handshake is so strong, you won't be able to exchange keys with anyone else for days.
  • Most people use passwords. Some people use passphrases. Bruce Schneier uses an epic passpoem, detailing the life and works of seven mythical Norse heroes.
  • etc, etc, etc.

Si vous voulez la liste complète de ces "Bruce Schneier Facts", voyez ce commentaire sur le blog de Bruce Schneier lui-même.

edit : j'ai oublié de vous indiquer que si vous voulez participer à ELER, allez voir du côté du wiki, et un autre comic strip appelé xkcd - A webcomic of romance, sarcasm, math, and language dont voici par exemple celui d'aujourd'hui :

xkcd - cd tray fight

Notes

[1] un essai absolument essentiel à lire pour tout développeur (de logiciels libres ou pas)

[2] ce qui, en passant, amène des tragédies comme celle que le pays vient de vivre...

[3] rms pas RMS :)

[4] pour ceux qui ne connaissant pas Trent, sachez que c'est un "personnage" célèbre des histoires de cryptologie, cf Metasyntactic variable sur Wikipedia EN

mercredi, décembre 20 2006

la FSF lance badvista.org

La FSF veut profiter du lancement de Windows Vista pour attirer les gens vers le logiciel libre. Elle a donc créé un site baptisé badvista.org dont le but est de mettre en lumière les dangers auxquels Microsoft Windows Vista expose les utilisateurs d'ordinateurs et promouvoir les alternatives libres qui respectent la sécurité et la vie privée des utilisateurs. En effet, entre autres menaces, l'ombre de TCPA plane...

L'annonce officielle

[via]

mardi, décembre 19 2006

Firefox^WIceweasel 2 est sorti...

Comme vous le savez sûrement[1] Mozilla Firefox 2.0 est sorti. Je vous passe la liste des nouveautés, vous renvoyant plutôt vers la page officielle, néanmoins en voici quelques-unes que j'ai remarqué plus particulièrement :

  • Firefox possède maintenant un restaurateur de session. Quand vous fermez celui-ci avec des onglets ouverts, il vous les rouvrira au prochain lancement (paramétrable dans les préférences) :
  • la gestion des flux RSS est améliorée puisque vous pouvez avoir un aperçu avant de l'insérer dans le gestionnaire interne de Firefox ou l'envoyer vers une application sur votre ordinateur ou même un service en ligne ;
  • Firefox possède maintenant un détecteur de phishing ;
  • la possibilité d'annuler la la fermeture d'un onglet (bouton droit sur un onglet) est une fonctionnalité très intéressante.

Plus d'infos sur les choix faits sur l'ergonomie des onglets

J'en ai profité pour faire le tour du site dédié aux extensions et thèmes des produits Mozilla pour découvrir les dernières (extensions) indispensables, dont beaucoup liées à la sécurité ou la protection de la vie privée ('privacy'), en voici quelques unes :

  • CookieSafe est l'extension indispendable pour gérer les cookies sous Firefox, offrant (enfin !) une ergonomie comparable à celle de Mozilla Suite/Seamonkey ;
  • NoScript vous offre une protection accrue en désactivant par défaut Javascript et vous permettant de l'activer que pour certains domaines de confiance ;
  • Flashblock pour désactiver les animations flash qui polluent les pages web (pubs principalement, entêtes...) et les réactiver ponctuellement ;
  • SafeHistory et SafeCache pour des protections supplémentaires quand vous surfez ;
  • CFG.Search est l'extension indispensable si vous utilisez Gmail ou tout autre service Google mais que vous ne voulez pas laisser des cookies à chaque recherche... je ne l'ai pas encore testée, mais elle semble très intéressante ;
  • Foxtor pour facilement basculer entre utilisation de Tor ou pas ;
  • Stealther pour temporairement désactiver TOUT (cache, historique, cookies, referer...) et Distrust pour la même chose ;
  • et bien sûr l'extension pour Beagle.

Sinon, à côté de ça, sachez que sur Debian (et donc potentiellement toutes les dérivées, telle Ubuntu) Firefox, Thunderbird et Mozilla Suite/Seamonkey ont été remplacées par respectivement IceWeasel, IceDove et IceApe. Sans entrer dans les détails et encore moins sur la polémique que l'on a vu fleurir sur les blogs des divers "camps", sachez que ces "forks" sont dûs à des problèmes de copyright de la Fondation Mozilla sur ses produits. Ces copyrights interdisent de distribuer ces logiciels avec leur nom et les icônes associés si le code source a été modifié... ce qui est une hérésie du point de vue Linux et open source (à quoi sert le code source si on ne peut le modifier ?) et une impossibilité pour Debian (qui corrige les failles de sécurité pendant toute la durée de vie de sa branche stable, celle-ci étant énormément plus longue que le support offert par la MoFo/MoCo[2]). Je vous encourage à parcourir les sites de news et les blogs pour découvrir plus en détail cette affaire si elle vous intéresse, je pense que vous trouverez assez facilement...

[Vous pouvez trouver plus d'infos par ex sur cette page qui semble être celle du mainteneur Debian des paquets Mozilla/GnuZilla/IceLizard]

Notes

[1] vu le retard que je prends au niveau des billets de ce blog... le manque d'internet à la maison n'aidant pas...

[2] Mozilla Foundation/Mozilla Corporation

vendredi, décembre 15 2006

des nouvelles de OpenDocument et OpenXML

J'ai déjà en d'autres occasions parlé de la guerre des formats bureautiques qui se déroule en ce moment entre le format libre OpenDocument ODF et le format de la suite Microsoft Office 2007 OpenXML.
Linuxfr fait le point sur ce sujet, Formats-ouverts (et ici) et Standblog nous en parlent également.

jeudi, août 3 2006

I'm a criminal now!

C

c'est officiel

[l'image est tirée de cette page]

software wars

Microsoft contre tous ? (software wars)

marrant...

[vu ici via PUF]

mardi, août 1 2006

craignez les cadeaux de Microsoft

Comme vous le savez peut-être, dernièrement la bataille des formats fait rage : principalement entre le format ODF (supporté par de multiples applications et soutenu par de grandes multinationales ainsi que de nombreuses administrations) et Microsoft qui promeut son propre format de documents bureautiques (OpenXML).
Après avoir dénigré ce format (le considérant pauvre en fonctionnalités, lent), celui-ci prenant de plus en plus d'ampleur et risquant de s'imposer dans l'administration française (entre autres), Microsoft a finalement décidé de fournir un plugin à Office pour lire et enregistrer des documents ODF.

LinuxWatch (qui nous avait déjà parlé de ce "support" de ODF par Microsoft) nous explique que ce plugin n'est pas juste pas bon, il est mauvais[1], ce qui aura pour effet de dénigrer ce format au sein des utilisateurs de Office. Steven J. Vaughan-Nichols fait la comparaison avec les Grecs qui avaient offert aux Troyens un cadeau devenu depuis célèbre sous le nom de Cheval de Troie. De la même façon, l'Open Source doit craindre les cadeaux de Microsoft[2]

[via People Over Process]

Notes

[1] voir également cet article

[2] en effet, Microsoft semble vouloir collaborer avec Xen

lundi, juillet 17 2006

Cowon iAudio X5L 30Go

Bon, cette fois-ci, ça y est, j'ai craqué (et claqué :) et je me suis acheté un Cowon iAudio X5L version 30Go...

Cowon iAudio X5L 30Go Alors, pourquoi ce balladeur mp3 d'une marque que personne ne connait ? Tout d'abord, parce que c'est le meilleur baladeur mp3 existant... (il a par exemple été élu baladeur de l'année 2005 sur generationmp3.com) et :

  • il lit non seulement les mp3, mais également les Ogg Vorbis et FLAC (format sans perte, idéal pour ripper vos CD);
  • il possède un tuner FM, et peut enregistrer la radio;
  • il fait USB On-The-Go ce qui peut-être très pratique quand on a un appareil photo numérique;
  • il peut lire des fichiers image (malheureusement pas en écoutant de la musique... ce qui est con !);
  • il a une autonomie de 35h annoncés pour le modèle L, mais bien entendu c'est l'autonomie calculée pour des fichiers mp3 et elle descend si on lit des fichiers ogg ou flac;
  • il a un micro et peut donc faire office de dictaphone;
  • il a une entrée Line In permettant d'enregistrer depuis une source externe;
  • il fait horloge et réveil... ce qui peut être pratique :);
  • il a, selon les dires, un super son (pour l'instant mes tests d'écoute de GYBE! en flac me laisse à penser que c'est vrai, mais je n'ai pas d'autres baladeurs pour comparer...);
  • etc, etc, etc...
  • et il existe même un firmware alternatif open source, c'est Rockbox, projet à l'origine dédié aux Archos et qui ensuite c'est diversifié (iRiver, iPod...), et ça c'est le must :)
  • et il est UMS, c'est-à-dire qu'il ne nécessite pas un logiciel spécifique pour pouvoir transférer de la musique dessus, il est reconnu par tout système (et donc Linux) comme un disque dur amovible...

Tout ça pour dire que, quitte à dépenser de l'argent, autant le dépenser dans un produit qui fait plus, beaucoup plus que la concurrence... (par ex. iPod). De toutes façons, pratiquement aucune autre marque ne lit les ogg ou flac...

Si vous êtes convaincu, allez jeter un coup d'oeil sur le site allemand mp3-player.de qui vous permettra de l'acquérir à prix corrects[1] (et sans risque de frais de douane puisque c'est l'Union Européenne).

Plus d'infos sur wikipedia, sur le site de Cowon ou sur cette page dont les remarques sont pertinentes.

Pour info, si ça vous intéresse de convertir des vidéos pour les mater sur votre iAudio X5 (j'ai par exemple converti Le Grand Détournement... indispensable !), voici la commande magique avec mplayer/mencoder :

mencoder video_source.avi -o video_finale.avi -ovc lavc -oac lavc -lavcopts acodec=mp3:abitrate=96 -ofps 13 -vf scale=160:108

Notes

[1] c'est-à-dire un peu moins cher qu'en France, où il est pratiquement introuvable d'ailleurs...

jeudi, juillet 6 2006

applications portables

Ce qui est embêtant quand on est pas chez soi, c'est bien sûr 1. de se retrouver sous Windows ;)[1] 2. de ne pas retrouver ses applications préférées avec sa configuration.
Pour le premier point, bon, ben, on y travaille, mais pour le deuxième, heureusement il existe maintenant les applications portables qui vous permettent de les balader sur une clé USB et de les faire tourner sur n'importe quel Windows... Vous trouverez une liste des applications existantes sur Framakey, sur Wikipedia, sur portasoft.org ou sur portableapps.com, mais sachez déjà qu'il existe des navigateurs web, des logiciels de messagerie, de chat (même Psi en fait parti !), de bureautique, de son, etc.

[via Nÿco’s blog (via planet jabberfr)]

Notes

[1] heureusement, ce n'est pas toujours le cas...

mercredi, juin 28 2006

DADVSI : il est urgent d'agir

C'est le titre d'un e-mail que j'ai reçu de eucd.info pour avoir signé leur pétition il y a de cela plusieurs mois.

Gutenberg

En effet, il est urgent d'agir parce que contrairement à ce que je disais il n'y a pas très longtemps, ce n'est pas encore tout à fait fini. En effet, le texte de loi va être présenté ce vendredi 30 juin à l'Assemblée Nationale. Voici un extrait de l'e-mail que j'ai reçu :

La version actuelle du DADVSI permet toujours aux producteurs de disques et de films d'installer sur votre ordinateur personnel des dispositifs destinés à contrôler et à surveiller l'usage que vous faites de la musique et des films que vous achetez. Elle contient également toujours des dispositions vous interdisant de neutraliser ces dispositifs, quoi qu'ils fassent. Certains articles ont pour objectif de permettre la mise en place un filtrage généralisé d'internet.

Si le DADVSI est adopté, le simple fait de lire un DVD avec un logiciel non autorisé par le producteur fera risquer 3750 euros d'amende, la publication d'un tel logiciel 6 mois de prison et 30 000 euros d'amende. Vous risquerez également 3 750 euros d'amende pour la neutralisation d'un dispositif portant atteinte à votre vie privée mais protégé par la loi au titre de «mesure technique». Idem pour la conversion d'un CD protégé au format MP3.

Votre fournisseur d'accès aura par ailleurs obligation de vous fournir des dispositifs de filtrage et vous aurez obligation de les installer.

Les auteurs de logiciels libres pourront eux être censurés par une autorité administrative et ceux publiant des logiciels permettant l'échange de données protégées par le droit d'auteur risqueront 3 ans de prison et 300 000 euros d'amende. Les menaces pour les droits fondamentaux du public et le logiciel libre sont donc toujours présentes.

Le texte présente aussi toujours des risques importants pour la sécurité des ordinateurs des particuliers, des administrations et des entreprises. Il menace la compétivité de la France et sa capacité d'innovation en créant une insécurité juridique majeure sur le marché du logiciel, marché stratégique s'il en est. Il facilite les pratiques anti-concurrentielles telles que la vente liée, les ententes illicites et les abus de position dominante. Il instaure un péage incontournable sur les technologies d'accès à la culture et à l'information.

Eucd.info vous encourage donc fortement à contacter vos élus (surtout si ils sont de l'UMP ou l'UDF) afin de faire entendre votre voix.

samedi, juin 24 2006

listen to the sound of the machine

J'ai enfin regardé Elephants Dream, le premier film entièrement open source (créé avec le logiciel libre Blender et sous licence libre Creative Commons) de l'Orange Open Movie Project.

C'est vraiment excellent, mais je dois avouer que sur ma machine, avec la version AVI (MPEG4 / AC3 5.1 Surround) en 1024 : Xine ne voulait pas le lire, Mplayer avait du mal et, à partir d'un moment, a désynchronisé le son et l'image, et Videolan (VLC) a souffert sur certains séquences denses :( Il vaut mieux taper dans des résolutions inférieures donc.

- page 1 de 2