ka.da

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - liberté

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, novembre 17 2008

Vous voulez défendre le logiciel libre ? Adhérez à l'APRIL !

Ça fait maintenant près d’un an et demi que j’ai rejoint l’APRIL (une grande campagne d’adhésion lancée à cette époque m’avait convaincu d’adhérer… enfin…) et depuis je ne le regrette pas, tellement leur action et les combats qu’ils mènent sont ceux qui me concernent, que ce soit :

  • l’initiative candidats.fr visant à faire prendre position sur le logiciel libre aux divers candidats des élections législatives puis présidentielles françaises ;
  • le combat contre la vente liée, et le format bureautique OOXML ;
  • le combat contre les brevets logiciels au niveau européen ;
  • celui contre DADVSI/EUCD

et bien d’autres… voyez cette page pour plus d’informations sur les activités de l’APRIL.

Aujourd’hui, l’APRIL relance une campagne massive d’adhésion afin d’atteindre le chiffre critique de 5000 adhérents qui leur donnera un poids encore plus important au niveau national (représentation auprès des politiques, liberté financière), alors pour vous aussi il est temps : Rejoignez l’APRIL !

lundi, octobre 1 2007

Radiohead sort son nouvel album et choisit un mode de distribution original

Une grande nouvelle est tombée aujourd'hui dans mes flux RSS[1], c'est la sortie du nouvel album de Radiohead que l'on n'attendait plus pour 2007.

Il s'appelle donc In Rainbows, contient 10 titres et est uniquement disponible sur le net sur le site dédié. Vous avez le choix entre deux options :

  • vous pouvez le télécharger[2] en payant le prix que vous voulez. Le téléchargement sera alors disponible à partir du 10 octobre;
  • ou vous pouvez acheter la version "physique", c'est-à-dire le CD ou plutôt les CD, puisque dans cette version vous avez 2 CD. Ceux-ci seront normalement envoyés avant le 3 décembre, et vous pourrez quand même télécharger le premier CD à partir du 10 octobre. L'avantage, c'est donc le deuxième CD mais également d'avoir le packaging toujours magnifique de Radiohead. L'inconvénient, c'est le prix : 40£ ce qui fait dans les 60€... (gloups)

Je suis content de voir qu'enfin de grands groupes de rock comprennent qu'il y a une évolution/révolution au niveau de la distribution de la musique en particulier et des médias en général, et qu'au lieu d'essayer de rendre l'auditeur captif, via des DRM et autres magouilles techniques[3] il est possible d'offrir sa musique au plus grand nombre, et en même temps d'en faire du business en vendant autre chose : ici le packaging, l'artwork, ailleurs le service.

vu sur pianored, sur le blog de Radiohead, sur linuxfr.org : ~/nicoe et chez pep.

Notes

[1] sur des flux dédiés à l'informatique qui plus est et non pas à la musique

[2] quel sera le format par contre ?

[3] même si les précédents albums de Radiohead ont été copy-protected

samedi, juin 9 2007

l'APRIL relance l'initiative candidats.fr et vous invite à les rejoindre

Logo APRIL L'initiative candidats.fr avait été lancée pour connaître les positions des candidats à la présidentielle au sujet des logiciels libres, des brevets logiciels, de la loi DADVSI, des DRM, de l'intéropérabilité... Elle est maintenant relancée pour les législatives, et demande à chacun de vous de les aider en encourageant les candidats à signer le pacte du logiciel libre.
Plus d'informations.

L'APRIL[1] en profite pour lancer une campagne d'adhésion, avec le soutien de Richard Stallman, sous le slogan "Soutenez maintenant le logiciel libre - rejoignez l'APRIL".

Donc, si vous aussi voulez soutenir le logiciel libre, n'hésitez pas une seconde.

Promouvoir et soutenir le logiciel libre

update : ça y est, c'est fait, je suis adhérent et j'ai payé ma cotisation, voilà une bonne chose de faite :-)

Notes

[1] association pour la promotion et la recherche en informatique libre... tiens, je découvre d'ailleurs que la page Wikipédia a subit une guerre d'édition.

mardi, mai 15 2007

pourrons-nous encore longtemps acheter des CD d'occasion ?

C'est la question qui se pose quand on lit l'article de Ars Technica qui nous explique comment, aux États-Unis bien sûr, la RIAA[1], dans sa sempiternelle recherche pour expliquer la baisse de ses profits[2] a trouvé cette fois-ci un nouveau bouc émissaire : les ventes de CD d'occasion seraient en partie responsables !
Donc on va tout faire pour rendre ces ventes plus compliquées...

Quand je pense à tous mes regrettés[3] albums que j'ai acheté d'occasion et qui m'ont permis de me faire ma culture musicale...

Si on suit cette logique, bientôt on interdira les vide-greniers, les brocantes, et même ebay pour relancer les ventes de bibelots, meubles et vêtements...

[via totalementcrétin]

Sur le même sujet : Mark Shuttleworth écrit une lettre ouverte pour expliquer que les DRM ne marchent pas (à lire également et si on changeait le nom des DRM pour essayer de tromper tout le monde ? (le titre est de moi))

Notes

[1] équivalent américain de la SACEM, cf l'article Wikipedia en anglais pour plus d'infos

[2] à part le fait de vendre de la musique de merde et de prendre les consommateurs pour des cons...

[3] regrettés, à cause d'un cambriolage... <sic>

vendredi, mai 4 2007

la star du moment

Il semblerait bien que ce soit elle :

09 F9 11 02 9D 74 E3 5B D8 41 56 C5 63 56 88 C0

via

entre autres (01net ou standblog pour l'info en français)

(Vous pouvez également voir 09-f9-11-02-9d-74-e3-5b-d8-41-56-c5-63.com)

mardi, février 13 2007

ceci n'est pas un texte censuré

Amnesty International (France) lance une campagne contre la surveillance et la censure sur Internet. C'est irrepressible.info.

Irrépressible (irrepressible) adj. Qu’on ne peut réprimer ou contenir.

Des forums de discussion sont surveillés. Des blogs sont supprimés. Des sites Internet sont bloqués. Des moteurs de recherche sont bridés. Des personnes sont emprisonnées uniquement parce qu’elles ont mis en ligne et partagé des informations.

Internet représente un nouveau territoire à défendre dans le combat pour le respect des droits humains. En effet, des gouvernements répriment la liberté d’expression avec l’aide de certaines des plus grandes entreprises mondiales du secteur des technologies de l’information.

Amnesty International lance, avec le soutien du quotidien britannique The Observer, une campagne montrant qu’il est impossible de réprimer l’expression des idées et les droits humains, que ce soit en ligne ou autrement.

Vous pouvez signer la pétition en ligne et contribuer vous aussi à la campagne en diffusant des textes censurés : ça se passe ici.

Comme cela

Et n'oubliez pas

La liberté d’expression fait partie des droits humains fondamentaux. Il s’agit de l’un des droits les plus précieux. Nous devons nous battre pour le protéger.

mercredi, février 7 2007

Linux Genuine Advantage(tm)

Depuis le site Linux Genuine Advantage

Linux Genuine Advantage™ is an exciting and mandatory new way for you to place your computer under the remote control of an untrusted third party!

According to an independent study conducted by some scientists, many users of Linux are running non-Genuine versions of their operating system. This puts them at the disadvantage of having their computers work normally, without periodically phoning home unannounced to see if it's OK for their computer to continue functioning. These users are also missing out on the Advantage of paying ongoing licensing fees to ensure their computer keeps operating properly.

To remedy this, we have created a new program available as a required free download: Linux Genuine Advantage™!

Linux Genuine Advantage™ works by checking our licensing server periodically to make sure that the copy of Linux you are running is Genuine. This is determined by whether you have paid us the appropriate licensing fees. If you are out of compliance, and are past the grace period, logins to your machine will be disabled until the license fees are paid. How to log in to enter the license key when logins are disabled is left as an exercise for the reader.

Finally! Linux users can experience a feature that until now remained the exclusive domain of proprietary software.

Once you've installed Linux Genuine Advantage™, you'll want to register and send in your licensing fees to receive these important benefits:

* Your computer, which worked just fine before, will continue functioning normally! * Our software which you just installed will not disable logins on your computer (as long as our license server keeps working properly)! * It's totally awesome! * We might not raise the yearly licensing fees in the future!

Plus, if you act now, we promise not to launch unfounded lawsuits against you, slander you or our competitors in the press and the courts (possibly by using other smaller companies as pawns), or require you to pay us for software you won't use on every new computer you buy!

trop drôle... mais finalement pas si bête, pourquoi ne pas mettre les mêmes restrictions sur Linux que sur les autres systèmes pour essayer d'attirer de nouveaux utilisateurs... ;-)

[via]

mardi, juillet 25 2006

le futur, c'est la voiture volante !

Avec pas mal de retard, je viens de tomber sur cet article de Ploum qui traite des voitures volantes, parce que j'imagine que vous aussi vous utilisez une voiture volante, hein ?... non ?... ah ! bon, ben, désolé, mais va falloir s'y mettre, c'est tellement mieux.

ps : mine de rien, "ils" nous les avaient promis ces voitures volantes pour l'an 2000... elles sont où ???

mercredi, juin 28 2006

DADVSI : il est urgent d'agir

C'est le titre d'un e-mail que j'ai reçu de eucd.info pour avoir signé leur pétition il y a de cela plusieurs mois.

Gutenberg

En effet, il est urgent d'agir parce que contrairement à ce que je disais il n'y a pas très longtemps, ce n'est pas encore tout à fait fini. En effet, le texte de loi va être présenté ce vendredi 30 juin à l'Assemblée Nationale. Voici un extrait de l'e-mail que j'ai reçu :

La version actuelle du DADVSI permet toujours aux producteurs de disques et de films d'installer sur votre ordinateur personnel des dispositifs destinés à contrôler et à surveiller l'usage que vous faites de la musique et des films que vous achetez. Elle contient également toujours des dispositions vous interdisant de neutraliser ces dispositifs, quoi qu'ils fassent. Certains articles ont pour objectif de permettre la mise en place un filtrage généralisé d'internet.

Si le DADVSI est adopté, le simple fait de lire un DVD avec un logiciel non autorisé par le producteur fera risquer 3750 euros d'amende, la publication d'un tel logiciel 6 mois de prison et 30 000 euros d'amende. Vous risquerez également 3 750 euros d'amende pour la neutralisation d'un dispositif portant atteinte à votre vie privée mais protégé par la loi au titre de «mesure technique». Idem pour la conversion d'un CD protégé au format MP3.

Votre fournisseur d'accès aura par ailleurs obligation de vous fournir des dispositifs de filtrage et vous aurez obligation de les installer.

Les auteurs de logiciels libres pourront eux être censurés par une autorité administrative et ceux publiant des logiciels permettant l'échange de données protégées par le droit d'auteur risqueront 3 ans de prison et 300 000 euros d'amende. Les menaces pour les droits fondamentaux du public et le logiciel libre sont donc toujours présentes.

Le texte présente aussi toujours des risques importants pour la sécurité des ordinateurs des particuliers, des administrations et des entreprises. Il menace la compétivité de la France et sa capacité d'innovation en créant une insécurité juridique majeure sur le marché du logiciel, marché stratégique s'il en est. Il facilite les pratiques anti-concurrentielles telles que la vente liée, les ententes illicites et les abus de position dominante. Il instaure un péage incontournable sur les technologies d'accès à la culture et à l'information.

Eucd.info vous encourage donc fortement à contacter vos élus (surtout si ils sont de l'UMP ou l'UDF) afin de faire entendre votre voix.

dimanche, juin 18 2006

DADVSI : un bel exemple de démocratie ?

Cela fait un bon moment que je ne vous ai pas parlé de DADVSI. En effet, cette affaire étant compliquée et jalonnée de nombreuses étapes et, vous ayant fourni de nombreux liens pour vous tenir informés, j'ai délibérement arrêté d'en parler.

Mais il semble que cette fois-ci la fin approche, ceci est donc une petite chronologie rapide des faits renvoyant surtout vers des dépêches sur linuxfr.org qui elles-mêmes vous renvoient vers des articles plus complets.

Et voilà, je ne sais pas si c'est vraiment terminé, mais pour l'instant cette loi DADVSI (comme tant d'autres d'ailleurs) nous aura une fois de plus démontré, à travers la représentativité de nos politiques, comme notre démocratie fonctionne bien.
En effet nous serons bientôt tous des délinquants.

mardi, mai 16 2006

Punishment Park, de Peter Watkins

Punishment Park Ça y est j'ai enfin vu complètement Punishment Park, de Peter Watkins.

En 1950, le McCarran Internal Security Act est promulgué permettant au Président des États-Unis de suspendre le système judiciaire normal pour arrêter et emprisonner toutes les personnes susceptibles d'être un risque pour l'État.
Ce documentaire fiction de 1971 nous retrace donc l'histoire de quelques jeunes "rebelles" qui, pour leurs opinions politiques (contre la guerre du Vietnam, pour l'émancipation des femmes ou des noirs) ou leur refus de marcher droit (refus d'aller à l'armée), se retrouvent dans un camp appelé "Punishment Park" au milieu du désert, pendant 4 jours, avec comme seul objectif de marcher 80kms et atteindre un drapeau américain, avec les policiers et l'armée à leur trousse pour les en empêcher.
Je vous laisse imaginer la suite, et surtout vous conseille fortement de le voir.

Quelques liens (comme d'habitude) pour en savoir plus :

Ah, j'étais tombé sur ce film il y a déjà plusieurs années par hasard sur Arte à une heure tardive, alors encore merci Arte !

mardi, mars 7 2006

DADVSI 2.0

défendons nos droits et libertés !

Vous vous souvenez de la loi sur les droits d'auteur et droits voisins dans la société de l'information ? Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, et elle a fait l'actualité en décembre dernier, lorsqu'elle a été présenté au Parlement. Les députés avaient alors surpris tout le monde en ne suivant pas le texte du gouvernement, et en votant un amendement surnommé licence globale. Le gouvernement avait alors décidé de suspendre ce texte, afin de le réexaminer ultérieurement.

Ce moment est donc arrivé, et la mobilisation reste forte parmi toutes les personnes concernées. En effet, le débat dans les médias reste cantonné au problème de la musique et des films, de leur téléchargement illégal, et de la nécessité de rémunérer les artistes si on ne veut pas voir la création disparaitre. Cela permet d'éviter de mettre la lumière sur les autres aspects du texte de loi qui menace la liberté individuelle, le droit à l'information, l'accès à celle-ci, les logiciels libres, et le droit à la vie privée.

Voici donc une série de liens concernant DADVSI :

Si vous cherchez plus d'informations sur le sujet, étant donné que je ne peux pas résumer tout ce qui s'est passé depuis fin décembre de peur de vous saouler (si ce n'est déjà fait), je vous renvoie vers linuxfr.org (cherchez DADVSI ou EUCD par exemple), le site de Tristan Nitot qui en parle souvent, le site formats ouverts, et, bien évidemment, eucd.info avec sa section "Comment agir ?".

ps (pour pousser la réflexion un peu plus loin) : je vous renvoie vers ce billet qui illustre bien que le marché actuel de la musique ne profite pas en premier lieu aux artistes, mais aux maisons de disques et autres producteurs.

lundi, novembre 21 2005

projet de loi "Droit d'auteur" : ça arrive...

Je vous avait parlé dans ce billet datant du 29 octobre du projet de loi "droit d'auteur". Il semblerait donc que le gouvernement ait vraiment envie de faire passer cette loi qui nous rendra tous coupables de contrefaçon. Cette loi, c'est la transposition de la directive européenne EUCD (cf eucd.info), qui elle-même est l'adaptation d'une loi américaine très controversée appelée DMCA (Digital Millenium Copyright Act) (cf sur wikipedia et sur le site de l'EFF). Le DMCA américain criminalise la production et la dissémination de technologies pouvant permettre de coutourner des mesures de protection du copyright. Pour ne donner qu'un exemple, le DMCA empêche la diffusion de technologies permettant la lecture des DVD vidéos, car ceux-ci sont protégés, ce qui veut dire que, par exemple sous Linux, vous ne pourriez les lire ![1]
L'adaptation française est appelée DADVSI (Droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information), et veut faire de nous tous des coupables en puissance.

Je vous conseille fortement la lecture de ce billet de Samuel Tardieu sur son blog pour une analyse de la loi et de ses conséquences, et à l'article de linuxfr.org pour quelques exemples d'adaptation de cette loi.

Il semblerait que les grandes entreprises (les majors) du disque, du film et du logiciel propriétaire (on met tout le monde dans le même panier... ;-), c'est-à-dire une poignée d'entreprises majoritairement américaines, qui semblent avoir énormément d'influence sur notre Ministère de la Culture[2], veuillent poursuivre leur haro sur la liberté des citoyens, en essayant de faire passer des lois sur :

  • l'obligation d'inclure des dispositifs de traçage et contrôle sur tout support numérique, via le rapport Sirinelli ;
  • l'assimilation à un délit de contrefaçon, l'édition, la diffusion et la promotion de tout logiciel susceptible d'être utilisé pour mettre à disposition des informations protégées par le droit d'auteur et n'intégrant pas un dispositif de contrôle et de traçage de l'usage privé (mesure technique). Cet amendement est signé par Vivendi Universal à l'origine, et à ensuite été retravaillé par la Commission Sirinelli (oui, la même que juste au-dessus) du Conseil Supérieur de la Propriété Litteraire et Artistique. Zdnet en parlait déjà il y a quelques jours. Il est intéressant de noter que la majorité des protocoles et techniques d'internet (le mail, le web, le chat, ssh, telnet, ftp...) sont susceptibles d'être concernés puisque permettant la diffusion d'informations ;
  • l'obligation d'inclure des mesures techniques aux diffuseurs radios ;

[via Buxy rêve tout haut et DLFP ici et ]

Je rajouterais que, comme d'habitude, on veut faire passer cette loi discrètement (comme ça a été le cas pour la loi Informatique et Libertés cet été) puisque le projet de loi devrait être proposé à l'Assemblée Nationale le 22 et 23 juin... au moment ou, à mon avis, l'hémicycle est clairsemé, et les français (déjà peu conscients des dangers) tout à la "boulimie consumériste" de Noël.

Il est également intéressant de noter que en grande majorité, les utilisateurs jugent assez mal les sites de vente de musique en ligne, et on retrouve parmi les critiques le problème justement des DRM (cf wikipedia).

L'essai de Richard Stallman (père des logiciels libres, créateur de la Free Software Foundation et du projet GNU) "Le Droit de Lire" semble malheureusement être de plus en plus proche de notre future réalité.

update : ce problème semble ne concerner que les méchants pirates qui volent de la musique ou des films sur internet... ah c'est mal ! mais en fait, pas du tout, le projet de loi est tellement vaste que ses implications sont énormes, et que l'accès de tous à la culture et au savoir est menacé. Il suffit de voir la réaction des associations de bibliothécaires, de documentalistes... Vous trouverez leur pétition contre la loi ici.

Notes

[1] c'est d'ailleurs pour ça que sur Debian, Ubuntu ou n'importe quelle distribution Linux non commerciale, vous ne pouvez par défaut lire des DVD vidéos après l'installation.

[2] pour ne pas dire que le Ministère de la Culture est noyauté par les majors...

lundi, novembre 7 2005

montre-moi ce que tu imprimes, je te dirais qui tu es

En effet, il semblerait que de nombreuses imprimantes laser cachent de l'information (comme le numéro de série de l'imprimante, et la date et l'heure) sur les pages que vous imprimez. Ceci semble venir d'un accord avec les services secrets américains et concerne de nombreuses imprimantes.
Heureusement, l'EFF (Electronic Frontier Foundation, cf wikipedia), association à but non lucratif américaine dont le but est de défendre les libertés civiles à l'ère de l'informatique, s'est penchée sur le problème et a craqué le code du Xerox DocuColor, offrant ainsi la possibilité à tout le monde (et pas seulement les services secrets) de lire ces informations. Le code est disponible, et sous licence GPL, bien évidemment.

via le blog de Uwe Hermann d'abord, et celui de Raphaël Hertzog ensuite.

samedi, octobre 29 2005

projet de loi "Droit d'auteur"

A lire

Projet de loi "Droit d'auteur" : le gouvernement ampute le débat dans l'urgence (framasoft)

mercredi, septembre 21 2005

un monde parfait, sans échanges

Un monde parfait, sans échanges - Résistances... (Framasoft.net)

mercredi, septembre 7 2005

Reporters Sans Frontières - La défense d'une grande cause mérite-t-elle de bousculer nos principes ?

Allez voir cette page, regardez le film (en flash) et donnez votre avis.

Mes réponses :

  • Etes-vous choqué(e) par la violence de ce film ? Non
  • Pensez-vous que la cause défendue par Reporters sans frontières peut justifier de montrer ce genre d'images ? Oui
  • Trouvez-vous normal de ne pas pouvoir voir ce film à la télévision ? Non

posté avec énormément de retard...

mardi, août 23 2005

la rétention de données n'est pas une solution !

à lire

''via le blog de Uwe Hermann (DD) à l'origine.
merci à alex de m'avoir rappelé que je devais blogguer sur cette info.''

jeudi, août 18 2005

les formats ouverts

Bon, je sais déjà qu'avec un titre comme celui, les non-informaticiens qui trainent par là vont se dire "oulala... c'est reparti avec le charabia informatique... passons à autre chose..." et les autres "le revoilà parti avec ses délires/conneries de logiciels libres, de standards, de brevets,... !" (j'exagère à peine...;-), mais malheureusement pour les uns et pour les autres, le sujet n'est pas aussi simple, ne concerne pas que les linuxiens comme moi ni même que les informaticiens, mais tout le monde dans notre vie de tous les jours !... alors, ne zappez pas !;-)

Le site formats-ouverts.org propose justement une introduction à ce problème avec un article intitulé prisonnier d'une capsule, en soulignant l'analogie des formats informatiques avec des formats de tous les jours comme la capsule de café dans la nouvelle machine à café super-trop-géniale-mais-qui-me-coute-bonbon.
En fait, le site formats-ouverts.org a ouvert une catégorie Premiers Pas proposant des exemples de la vie de tous les jours pour illustrer le problème des formats informatiques ouverts. Vous y trouverez donc la suite de cette aventure de café intitulée prisonnier d'une capsule : un nouveau cas ou bien l'exemple assez frappant des voitures modernes, tellement électronisées que plus personne (même le beau-frère amateur de mécanique ou le mécano du coin) à part le constructeur ne peut réparer : c'est ici (1).

Sur ce site, on trouve également un article sur le prochain Windows : Microsoft Vista (2) qui se permettrait, dans toute sa splendeur microsoftienne et afin de tenir encore plus le marché, et surtout les utilisateurs finaux (vous et moi... enfin, surtout vous !), d'ignorer délibérement deux standards du marché (OpenGL d'opengl.org pour le graphisme 3D et le PDF d'Adobe pour les fichiers) en espérant imposer les siens (Direct3D et Metro respectivement).
On trouve également un article intitulé Vous devez utiliser un écran agréé pour voir ce film ! nous expliquant que bientôt, grâce à la magie DRM et TCPA (cf cette page pour un aperçu des dangers) il vous sera impossible de regarder un film si votre écran n'est pas agréé... bien entendu, ceci s'étend à votre carte son, vos haut-parleurs et tout le tintouim....

Bon, vous pouvez continuer à croire que tout ceci c'est du brainstorming d'informaticien parano anti-microsoft, mais malheureusement, ça fait déjà plusieurs années que j'en parle (offline) de TCPA/Palladium et j'ai l'impression que ça se précise de plus en plus, et les dispositifs anti-copie (de CD, de DVD, de HD-DVD, de Blu-Ray, etc.) se généralisent et avant qu'on s'en soit rendu compte, on sera tous prisonniers... dans une prison dorée peut-être, mais prisonniers quand même.

eric, prophète que personne n'écoute... comme tout bon prophète ;-)

(1) et ça fout en l'air l'analogie très utilisée entre logiciel libre et mécanique automobile... heureusement, il reste encore la recette de cuisine.
(2) Hasta la vista !!! ;-) oui, je sais elle est facile...

vendredi, août 5 2005

première conférence Wikipedia

Cette semaine se déroule à Franckfort la première conférence Wikipedia. Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia, a présenté sur le site Many2Many ainsi que sur le blog de Lawrence Lessig son Free Culture Manifesto : 10 choses qui selon lui doivent (1) être gratuites/libres (éternel problème de traduction du mot anglais 'free', néanmoins il semble qu'ici ce soit bien le sens libre !) : on y retrouve entre autre l'Encyclopédie (bien sur !), le Dictionnaire, l'Éducation, la Musique, l'Art.
La présentation de cette liste de 10 problèmes est inspirée de la présentation des problèmes de Hilbert, lorsque celui présenta, lors d'une conférence à Paris en 1900, une série de 10 problèmes mathématiques sur 23 qui devaient encore être résolus.

Jimmy Wales a également parlé du problème de modération qu'on retrouve sur Wikipedia, dû à son caractère libre et éditable par tous. Il semblerait en effet que la page consacrée au nouveau pape ait été vandalisée, ainsi que plusieurs articles sur les frères Bogdanov (par plusieurs personnes dont les frères eux-mêmes)... j'ai d'ailleurs appris que, malgré leur présence audiovisuelle forte et leur pseudo-légitimité scientifique pour les néophytes, leur "travail" n'est pas du tout perçu comme sérieux au sein de la communauté scientifique (pour plus de détails, voir les liens sur wikipedia et ici ou ... je ne peux évidemment pas jugé de la qualité de leurs travaux et/ou de la validité de leurs théories, néanmoins certaines pratiques de leur part sur Usenet laissent à désirer et font douter de leur sérieux.

m.a.j du 7-VIII-2005 : il semblerait que l'information fournie par la dépêche de linuxfr.org selon laquelle le processus éditorial de Wikipedia serait renforcé, était fausse... cf linuxfr.org.
Heureusement que je ne me suis pas trop avancé, et que j'ai juste parlé du "problème de modération"...

m.a.j du 9-VIII-2005 : encore un article sur acrimed concernant les frères Bogdanov.
(1) en fait, selon Jimmy, ce ne sont pas 10 choses qui 'doivent' être libres, mais qui 'seront' libres...

- page 1 de 2