ka.da

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, août 3 2006

software wars

Microsoft contre tous ? (software wars)

marrant...

[vu ici via PUF]

vendredi, juin 23 2006

l'IGN veut concurrencer Google Earth

Aujourd'hui, l'IGN (l'institut géographique national) a ouvert sur son site un géoportail permettant d'accéder à une vue 2D de la France. Un outil comparable à Google Earth, mais avec une plus grande précision, des cartes plus récentes, et à terme également une vue 3D.
Mais le site a été victime de son propre succès et de la curiosité des internautes puisqu'il est resté inaccessible toute la journée. Ce qui est marrant c'est que par effet de bord, il y a eu une autre victime : le site d'informations informatique Generation-nt.

mise à jour (25-VI): le site geoportail.fr étant toujours indisponible, vous pouvez toujours trouver plus d'infos sur cette page officielle.

lundi, juin 12 2006

des nouvelles de Google

Ça faisait un bon moment que je n'avais pas parlé de Google et j'imagine donc que ça vous manquait, alors c'est reparti...

Tout d'abord Google continue sur sa stratégie, et sort un tableur en ligne disponible à l'adresse spreadsheets.google.com.

  • Tristan Nitot le trouve rudimentaire, mais suffisant pour la majorité des gens[1];
  • TechCrunch Fr nous en parlait en exclusivité avant sa sortie officielle : tableur en Ajax, capable d'importer du CSV et du XLS, et pouvant exporter en CSV, XLS et HTML, et en profitait pour nous donner quelques alternatives comme Zohosheet, iRows, ou NumSum, tous ses tableurs permettant bien évidemment de partager des feuilles de calcul avec d'autres utilisateurs;
  • TechCrunch Fr nous parle également de l'initiative de WikiCalc, qu'il trouve beaucoup plus intéressante que celle de Google Spreadsheets, et qui consiste à proposer un tableur Open Source basé sur un Wiki et pouvant être hébergé directement dans les entreprises... pour celles n'ayant pas assez confiance en Google pour leur confier leurs données importantes...

D'ailleurs, les critiques commencent (?) à pleuvoir sur Google :

la nouvelle extension Firefox de chez Google[2] Google Browser Sync qui vous propose de stocker sur leur serveur votre historique, vos marque-pages, vos cookies et même vos mots de passe Firefox sur leurs serveurs afin de pouvoir y accéder depuis n'importe quel ordinateur... sympa, non ?

Allez ciao...

ps : cf également linuxfr.org : Google, le futur grand méchant loup ?

update : Ian Murdock (qui se définit lui-même comme un client Google) émet lui aussi une critique sur les produits Google, qui, quoique tous innovants, ne sont pas assez liés pour créer une plateforme de services. Uwe Hermann quant à lui nous présente la version Linux de Google Earth 4 Beta.

Notes

[1] en effet, la majorité des gens n'utilisent que 10% des possibilités d'un tableur moderne, comme pour beaucoup de logiciels d'ailleurs !

[2] encore eux... ah oui, c'est un billet qui leur est consacré, 'suis con...

lundi, mai 29 2006

Picasa sous Linux

Le logiciel de gestion de photos de Google Picasa est enfin disponible pour Linux, et l'est même "nativement" pour Debian/Ubuntu[1]... magnifique, non ?

Pour information, Google n'a pas réellement porté Picasa mais a utilisé Wine (implémentation libre des bibliothèques Windows sous Linux, cf Wikipédia) et a contribué via de nombreux patchs au développement de ce logiciel.
Il semble que la prochaine étape pour Google soit de faire tourner Google Earth sous Linux (cf cette news sur le site de Wine) même si il semble que certaines personnes ait déjà réussi à le faire tourner avec Wine (un Howto pour Gentoo).

Bien entendu, Picasa n'est pas un logiciel libre (regardez-moi cette jolie licence et la politique de 'privacy' de Google[2]) mais sachez que de nombreux logiciels libres offrent les mêmes possibilités, tout d'abord F-spot le plus prometteur mais pas encore très stable sous Debian testing, gThumb pour Gnome, Digikam ou KPhotoAlbum/Kimdaba sous KDE. Tous ceux-ci permettant de classifier vos photos par catégories, tags, voire de les éditer de façon assez puissante.

Il est intéressant de noter que la version de Picasa pour Linux arrive avant celle pour MacOS... mais peut-être est-ce justement dû à Wine qui a évité à Google un portage complet de leur application.

[via linuxfr.org]

Notes

[1] avec un paquet .deb quoi !

[2] et n'oubliez pas GooDiff pour la surveiller, cf ici

jeudi, avril 27 2006

Google Calendar

Cette fois-ci, c'est fait, Google a sorti son calendrier en ligne. Après quelques jours de tests, voici quelques impressions :

  • très belle interface : c'est joli (je dirais même "smooth"), l'ajout d'une entrée est rapide, le déplacement ou "l'agrandissement" d'un rendez-vous se fait super bien grâce à l'interface en AJAX que l'on a déjà découvert avec gmail. Petit détail qui tue : si plusieurs rendez-vous se chevauchent, ils se retaillent afin d'être tous visibles... magnifique !
  • la possibilité de créer plusieurs calendriers
  • la possibilité de partager un ou des calendriers. Chaque calendrier peut être privé, public (accessible par tout internet) ou partagé pour certaines personnes (utilisant gmail bien sur :)
  • on peut inviter des gens à un rendez-vous
  • on peut facilement voir ou ne pas voir un calendrier (il suffit de décocher le calendrier dans la barre de gauche)
  • il semblerait que dans un calendrier public on peut avoir des évènements privés (donc non visibles) et vice-versa... ce qui parait une bonne idée, mais à mon avis, il faut ensuite faire attention !
  • l'intégration dans gmail bien entendu !
  • on peut importer et exporter aux formats CSV et iCal et il semble également qu'on puisse s'abonner aux flux RSS des calendriers et à une URL iCal... mais je n'ai pas réussi à m'y abonner avec le Calendrier Mozilla, à tester donc avec une autre application compatible iCal. Dans tous les cas, il semble que ce ne soit que de la consultation et que cette URL ne permette pas de mettre à jour le calendrier à travers son application favorite (on dirait que je ne suis pas le seul à avoir des problèmes)
  • pour les développeurs, Google fournit une API et les premières applications commencent déjà à arriver, getCals et goocal un extension pour Firefox pour ne cite quelles

Voilà, maintenant, à vous de voir si en plus de confier vos mails à Google vous voulez aussi lui confier votre agenda... :-(

Pour information, sachez qu'il existe des alternatives sur le web, voyez ce billet qui en citent quelques-unes, et je crois que Yahoo en propose un également.

Pour les plus geeks qui disposent de leur propre serveur, sachez qu'il existe également Hula qui est un serveur de mail et de calendrier avec une interface aussi sympa, et là c'est du logiciel libre... (plus d'infos sur le planète Hula et l'appel de Nat Friedman pour battre Gmail à son propre jeu).

jeudi, avril 20 2006

un service pour surveiller les documents légaux des principaux fournisseurs de service sur Internet

Quand vous souscrivez à un service sur Internet, que celui-ci soit gratuit ou payant, on vous demande de déclarer que vous avez lu et que vous acceptez les conditions générales de vente (les fameuses CGV). Si par hasard vous faites partie du petit nombre de personnes (dont je fais également partie... en général :) qui les lisent (ce que vous devriez faire), dans ce cas vous aimeriez également être averti quand celles-ci changent.

Un nouveau service appelé GooDiff s'est justement monté pour vous permettre d'en avoir une vision simple. Il est basé sur un script python nommé GooDiffMonitor qui met à jour un 'repository' Subversion (c'est un des nombreux logiciels open source permettant le contrôle de version) et vous affiche le résultat grâce à Trac.

Pour l'instant, seuls quelques services sont surveillés, mais vous pouvez en proposer d'autres. Je vous conseille d'aller voir les changements récents de politique sur les données personnelles de Google Picasa et appréciez... c'est visuel, non ?

[via linuxfr.org]

dimanche, avril 2 2006

actu informatique

  • tout d'abord : alors que OpenBSD 3.9 est sur le point de sortir, le projet souffre de graves problèmes financiers qui compromette sa viabilité. Ce projet est largement financé par la vente de CD et de T-shirts, malheureusement, augmentation de la bande passante aidant, très peu de personnes achètent désormais les CD utilisant plutôt les serveurs FTP disponibles.
    Il faut pourtant comprendre que l'argent sert non seulement à financer le développement de OpenBSD mais aussi celui de OpenSSH que l'on retrouve sur tous les Unix (dont ceux d'IBM, Sun, SCO), Linux, *BSD ainsi qu'un grand nombre de produits commerciaux (comme les routeurs Cisco et les nombreuses appliances de sécurité que l'on retrouve partout), il est bien regrettable qu'aucune des sociétés profitant du code développé par OpenBSD ne ressente le besoin/l'envie de donner un peu d'argent. Retrouvez l'avis de Theo De Raadt, le leader du projet, sur cette interview. (lisez également cet article)
    Alors, si vous aussi, vous utilisez OpenBSD et/ou OpenSSH et que vous avez envie de les aider, faites un don et/ou achetez des CD/t-shirts/posters (perso, j'ai acheté un t-shirt dont j'avais envie depuis quelque temps déjà... c'était la bonne occasion);
  • avant même la généralisation des étiquettes RFID, la possibilité de virus est de plus en plus probable, un "proof of concept" a déjà été fait, cf securityfocus et le blog de Secure Labs;
  • Amazon semble vouloit diversifier son offre et se lancer dans le stockage en ligne;
  • Sun continue à faire le jeu de l'open source[3] et annonce l'ouverture d'un site dédié à son processeur UltraSPARC (basé sur la technologie SPARC) dont la licence vient de basculer vers la GPL. Les premières spécifications disponibles sont celles de l'UltraSPARC T1, le dernier processeur Sun en date, multi-core et multi-threadé, et à faible consommation électrique. Il semblerait également que, suite à la proposition de Sun, IBM ait accepté d'offrir l'OS Solaris sur ses BladeCenter. (cf sur blog.sun.com). [via linuxfr.org]

Notes

[1] sachant qu'il a déjà été repoussé une ou deux fois déjà, et qu'une partie des fonctionnalités qui devaient y être incluses on été retirées, que va-t-il lui rester ?

[2] là, j'aurais aimé faire pointer sur un article très intéressant qui expliquait pourquoi, mais je ne l'ai pas retrouvé... vous pouvez toujours lire ceci

[3] probablement pas de gaité de coeur, mais pour donner un nouveau souffle à son business

vendredi, février 17 2006

calculez votre Google Page Rank

Cet outil permet de calculer votre Google Page Rank[1], et ce blog obtient quand même 3/10... pas mal, non ???

Entre le début du spam et ce PR de "ouf malade" serait-ce le début du succès ? ;-)

[via le blog de Loic Le Meur]

Notes

[1] plus d'infos sur wikipedia, dicodunet, ou ici

mercredi, janvier 18 2006

Jabber avance

Da Linux French Page nous explique que l'utilisation de Jabber explose enfin ! En effet :

  • le client de messagerie instantanée de Google : Google Talk est enfin connecté au réseau public Jabber, ce qui veut dire qu'un utilisateur de Jabber peut maintenant dialoguer avec un utilisateur de Google Talk ;
  • que Skyrock (la radio française première-sur-le-rap-même-si-son-nom-ne-l'indique-pas-ouais-super-trop-de-la-balle) a lancé son propre service de IM appelé SkyMessenger qui est lui aussi basé sur Jabber ;
  • que les travaux pour ajouter la voix sur Jabber (appelée Jingle) ont énormément avancés puisque les principaux clients (Kopete, Gaim et Psi) sont en train de finaliser son support ;
  • que le logiciel iChat AV de Apple supporte Jabber ;
  • et que Meetic utilise en interne Jabber pour la communication entre abonnés.

De très bonnes nouvelles pour, je cite, "un protocole standard et ouvert pensé et conçu de manière centralisée et ouverte qu'il faut saluer".

Pour ceux qui se demandent encore ce qu'est Jabber (il en reste ? oui, j'en vois au fond de la salle... ;-) :

ps : pour ceux que ça intéresse, SkyMessenger est basé sur XUL

lundi, novembre 28 2005

jouez à Risk avec Google Maps

GMRisk [via labo-linux].

À cette page vous trouverez la liste des autres jeux implémentés sur Google Maps.

mardi, novembre 15 2005

essayez un bureau à distance avec cosmopod.com

Le futur de l'informatique sera peut-être le "bureau virtuel", accessible à distance de n'importe quel ordinateur connecté à Internet, et qui vous permettrait, de n'importe ou sur Terre (voire plus loin...) de retrouver automatiquement vos e-mails, vos documents, votre agenda, vos contacts, etc.

C'est d'ailleurs probablement ce que veut faire Google, et ainsi se poser en concurrent direct de Microsoft (Windows, ainsi que ses applications phares, devenant, alors parfaitement surperflus !). On se sait pas encore quel forme prendra ce bureau virtuel "à la" Google, mais petit à petit les composants apparaissent : le moteur de recherche bien sur, mais également les mails (encore en version bêta), le lecteur RSS, la page personnalisée, la bibliothèque en ligne, le calendrier peut-être bientôt (cf google addiction), et pourquoi pas une suite bureautique accessible en ligne (cf presence-pc, 01net.com, internetnews.com, ou news.com, ainsi que webpronews.com, avec un avis contraire).[1]

Ou peut-être que ce sera tout simplement un bureau comme celui de votre ordinateur actuel, avec toutes les applications dont vous disposez, et de l'espace pour y stocker vos documents. C'est ce que propose d'essayer cosmopod.com qui vous propose de tester un bureau KDE à distance. Il vous suffit alors d'avoir un client NoMachine (disponible pour Windows, Linux, MacOS X et Solaris) pour y accéder.
Je me suis créé un compte, et j'ai testé cet outil. Les premières connexions ont été très très lentes (il y a quelques jours) mais depuis, ça s'est énormément amélioré, et le bureau virtuel devient alors parfaitement utilisable. A essayer donc.

Concernant NoMachine, c'est un entreprise récente qui a développé un protocole appelé NX qui propose un accès simple, et peu gourmand en bande passante, à un serveur X Unix ou Linux. Il permet également (dans la version Server Entreprise) d'unifier l'accès aux applications Unix/Linux, Windows et MacOS X, et peut servir de passerelle/proxy vers Windows Terminal Server et VNC Server.
Le coeur de la technologie de NoMachine est sous licence GPL, et il existe donc une alternative libre aux clients et serveurs NoMachine : Freenx (cf freshmeat.net).

via dot.kde.org & Linux and Open Source Blog

ps : je devrais peut-être me pencher un peu plus sur NX, et mettre en place un serveur qui me permettrait d'accéder à distance de manière confortable à mon ordinateur personnel.

Notes

[1] Pour plus d'infos sur les outils proposés par Google, allez voir wikipedia ici et ou Google Guide. Pour avoir une idée de ce que nous prépare (peut-être) Google, voyez ceci et cela.

mercredi, octobre 19 2005

un peu de tout

Bon, vu que ça fait un moment que je n'ai rien posté, mais que ça ne m'empêche pas pendant ce temps d'accumuler des trucs[1], je vais finalement tout balancer d'un coup.

Tout d'abord, je voulais vous présenter le blog d'Ezkit et plus précisément :

  • ce post très American Psycho (le livre est très bon, et le film est pas mal, soit dit en passant) ;
  • une histoire précédente pas mal du tout ;
  • et 4 (oui : 1, 2, 3 et 4) jingles de pub bien marrants...

Ensuite, deux jeux qu'on pourrait nommés "sociaux" :

  • tout d'abord, en voici un, inspiré d'un des meilleurs jeux du monde[2], j'ai nommé SimCity !!! Celui-là s'appelle SSII leJeu et est dédié à mes amis exploités^Wsalariés de SSII... ;
  • puis, pour mes amis de droite[3] le jeu entartrage de syndicats (à vrai dire, pas besoin d'être de droite pour avoir envie d'entartrer les syndicats...;-).

Une passion appelée magopinaciophilie qui, semble-t-il, correspond à la collection des prospectus de marabouts, vous pourrez trouver plus d'infos sur ces sites :

  • Magopinaciophiles qui utilise les tags[4] et génère un "nuage de tags" (visible en haut de la page) qui lui-même devient un méga-prospectus... magique ! via Tainted Words ;
  • marabouts de papier qui se veut l'encyclopédie en ligne des marabouts en papier ;
  • en troisième lien, j'avais un site qui permettait justement de "marabouter" n'importe quel autre site, mais pas moyen de remettre la main dessus... fais chier !

En petit dernier, le blog médiocre de Bab00n qui traite des choses simples de la vie, la vraie...

ps : j'ai oublié la majorité des endroits d'ou je tire mes infos. Et le googlebombing sur sarko continue à faire de l'effet : regardez le premier résultat.... hihihi

update (22-X) : j'ai retrouvé le site "maraboutant", en fait, c'est sur le site marabouts de papier, à cette page... si vous voulez voir ce que ça donne, testez avec sarko ou linuxfr.org... via

Notes

[1] en gros, je ne prends pas le temps de les publier : on peut dire que je suis fainéant ;-)

[2] après Tetris, of course !

[3] ça existe ça, les amis de droite ??? ;-)

[4] les... quoi ???!!! les tags... plus d'infos à propos des tags ici, et aussi. Mais je risque de vous en reparler prochainement

mercredi, octobre 5 2005

le spam de Nicolas Sarkozy

Vous avez peut-être déjà entendu parlé du mail massif (donc spam) envoyé par Nicolas Sarkozy (copain de Iznogoud) à plusieurs milliers de personnes n'ayant rien demandé. En gros, un e-mail a été envoyé à son nom à plusieurs milliers de personnes en France pour faire de la pub pour sa gueule, et ses personnes n'avaient en aucune façon donné leur accord pour recevoir ce genre de mailing, et se demandent même ou ils ont pu trouver leur adresse. Bien évidemment, plusieurs bloggueurs ont été touchés et ils réagissent :

  • Bertrand Lemaire, journaliste à Le Monde Informatique, cherche à savoir ce qui s'est passé, comment son adresse s'est retrouvé dans ce mailing et comment s'en désinscrire : c'est ici ;
  • Frédéric Couchet, délégué général de l'APRIL (Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre), président de la Free Software Foundation France, entre autres, a lui préféré s'adresser à la société chargée du mailing pour, selon la loi Informatique et Libertés, avoir accès à ses données et savoir comment celles-ci ont été collectées : plus d'infos ici ;
  • Samuel Tardieu (membre lui aussi de l'APRIL et plusieurs autres associations liées au libre) a décidé de porter plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Paris, et je trouve que c'est une très très bonne idée ;
  • plusieurs autres bloggueurs ont, eux, décidé de faire un Bombardement Google (Google Bombing) (explications également ici) sur la personne de Nicolas Sarkozy (grand ami devant l'éternel de Iznogoud). cf le blog de Kozlika, celui de Franck Paul, de Grey Mondain, de Olivier Meunier (créateur de DC : le gestionnaire de blog ici présent, et salarié de la Mozilla Europe), sur post-it, etc, etc, etc [1] Pourquoi Iznogoud me direz-vous ? Ben, souvenez-vous, c'est celui que veut "être calife à la place du calife"... ah, je vois que vous comprenez mieux pourquoi... Bon, comme vous l'aurez deviné, cette idée m'a bien plu, et j'y participe donc, même si je n'ai, pour ma part, reçu aucun spam de la part de Iznogoud...euh, je veux dire Nicolas Sarkozy ;-)

ps : plus d'infos sur cette analogie Sarkozy/Iznogoud ici. Si vous voulez, vous pouvez même ajouter ce joli logo sur votre page.

mise à jour (6-X-2005) : j'ai eu mes premiers trackbacks... hum ça fait du bien, et le google bombing produit son effet, voyez le 3ème résultat de cette recherche sur Google
m.a.j du 9-X-2005 : vu que le but du jeu est de susciter le plus possible de liens croisés, je rajoute donc quelques liens vers des articles parlant du sujet, et je 'trackback' à fond... : Google Bombing, Iznogoud existe et nous spamme, Panurgez(*), panurgez, il en restera bien quelque chose, Mettons le bordel, Bombardement Google de Nicolas Sarkozy, Liens croisés, Appel le Iznogoud !!!, Pas de publicité merci !, Le spam, c'est mal, Sarko bombardé, Faut-il se méfier de Sarkozy ?, Sera-t-il meilleur que le Président, en anglais?, Google bombed ?, Sarkozy Iznogoud (un classique), Boum!, Rions un peu avec l'expulseur, Costard électronique et Pourrir la campagne internet de Sarkozy... arf ! c'est physique le google bombing...

Notes

[1] oui, je sais j'en ai mis une tartine, mais ce sont tous ceux sur lesquels je suis tombé (principalement via mon lecteur de flux RSS) avant de me décider à poster quelque chose...

samedi, juillet 23 2005

GoogleZon

Google + Amazon = GoogleZon, le futur de l'information en 2014 si l'on en croit cette petite animation Flash bien sympathique : EPIC. Pour ceux qui ne comprennent pas grand-chose à l'anglais, une traduction en français existe ici.
Du pur "1984" à la sauce internet.

via davduf.net