Un groupe de militants de StopDRM a décidé de confronter DADVSI à l'épreuve des tribunaux. 3 militants, entourés d'une quarantaine de sympathisants, se sont donc rendus à un commissariat pour se livrer volontairement pour détournement de DRM. Plus précisément, voici ce dont ils s'auto-accusent (je cite) :

* pour Stéphane : l'utilisation de DVDdecrypter pour contourner CSS[1] sur son DVD et pouvoir le transférer sur son baladeur vidéo
* pour Jérôme (le plus crapuleux) : l'utilisation d'un logiciel pour supprimer les DRM de deux fichiers musicaux achetés respectivement sur iTunes (format FairPlay) et sur FnacMusic (format FairPlay) afin de les transférer sur son baladeur numérique + la création d'une page Web toujours consultable expliquant comment opérer + la francisation d'un logiciel de suppression de DRM
* pour Tangui : l'utilisation d'un logiciel libre pour lire un DVD sous GNU/Linux[2]

Plus d'infos sur Génération NT

Notes

[1] bien entendu rien à voir avec les CSS permettant de mettre en forme son site web, c'est également l'acronyme du système de protection des DVD (d'où le fameux DeCSS permettant de les décrypter et les lire notamment sous Linux)

[2] aïe, aïe, aïe, c'est exactement ce que je vous disais, je suis un criminel quand je lis des DVD honnêtement achetés sur mon système GNU/Linux