Ce week-end, c'était les Eurockéennes de Belfort (cf wikipedia).

affiche des Eurockéennes de Belfort 2006

Voici un petit compte-rendu de ce qu'on a pu y voir, et mes impressions (avec en sus quelques liens vers wikipedia ou les sites officiels[1]) :

  • la journée du vendredi a commencée pour nous par Deftones que l'on a écouté de loin. Le concert semblait pas mal, et devait bien bouger dans la fosse;
  • on a ensuite rejoint le Chapiteau pour le concert de Artic Monkeys, un groupe de rock de jeunes, qui s'est fait connaitre par internet. Un set impeccable, tout speed, une bonne ambiance dans la fosse.... ça y est, on était trempés !;
  • on a enchainé avec Dionysos & Synfonietta. Bon concert, mais je n'ai pas réussi à rentrer dedans, la faute probablement à une coupure de son d'un 1/4 d'heure, et d'une fin d'1/4 d'heure-20 minutes pendant laquelle le chanteur traversait la fosse en slammant, et le groupe improvisait... pas gênant sur un concert d'un heure et demi - deux heures, mais sur une heure... pas forcément nécessaire ! Sinon, la combinaison du rock survolté de Dionysos et d'un orchestre symphonique était très sympa...
  • retour à minuit pour The Strokes sur la grande scène. On est allé dans la fosse, ça bougeait un peu, mais rien de phénoménal, du Strokes donc assez monotone...
  • on a fini la journée avec Daft Punk à fond sur la grande scène. N'étant pas grand fan de leur musique, je n'ai pas vraiment apprécié, surtout que là c'était vraiment de la grosse tek, et qu'on y retrouvait à peine le côté funky/groovy de leur(s) album(s) (je ne connais vraiment que le premier). Donc je disais : grosse tek, gros show avec plein de lumières de oufs (et des trucs assez bluffants !) et un côté mégalo que je trouve un peu trop. La musique du 21ème siècle quoi ! ou plutôt la musique du 21ème siècle telle qu'on l'imaginait il y a 10 ans ! ;-)

Pour le samedi :

  • Nohara by Camille & Pascals : une création (voir le blog ouvert pour l'occasion et expliquant la démarche), et pas du tout un concert de Camille contrairement à ce que pensaient certains (bruyants !). Ça a donc commencé par 2 morceaux du groupe japonais Pascals qui joue... ben, je sais pas trop quoi, de la musique assez bizarre, un melting-pot, en tout cas un bon show avec un groupe de presque 10 personnes, un batteur-percussionniste-clown et une fin "à la" post-rock assez impressionnante et qui m'a bien plu. A écouter plus attentivement donc. Ensuite, un concert avec Camille & Pascals dans lequel je n'ai pas réussi à entrer, concert où elle a chanté en japonais, où elle a à moitié ignoré le public, où elle a fait la fille contente quand l'équipe de france de football a marqué 1-0 (probablement pour rallier le public...) alors que tout le monde s'en foutait (ou presque, une pensée pour gex que l'on avait laissé devant son écran minuscule plein de neige avec ses amis footeux buveurs de bière :-), en gros, un concert que moi j'ai trouvé moyen, même si les 2-3 morceaux de l'album de Camille était bien sympas à écouter.
  • ensuite Depeche Mode sur la grande scène. Un concert qui m'a semblé assez bon, sachant que je n'ai pas trop suivi, et que je ne connais pas énormément DM
  • on a fini par Katerine sous le chapiteau, et là il nous a bien bluffé avec un concert très énergique, des paroles assez excellentes, et un public acquis à sa cause... En gros Je coupe le soooooon........... Et je remets le soooooon !!!!
  • on débute le dimanche avec Dominique A qui, comme d'habitude, nous a offert un bon concert. Je ne connais pas énormément ses chansons et la musique n'est pas très dansante, mais je passe toujours un bon moment quand je le vois sur scène : j'aime toujours beaucoup l'ambiance qui s'y dégage, les mélodies, ainsi que sa voix;
  • on a ensuite vu rapidement Art Brut sur la grande scène, mais rien de transcendental, un rock assez basique qui ne semble pas très original;
  • on s'est ensuite précipité sous le chapiteau pour attendre Mogwaï qui nous a offert un concert ÉNORME. Pour ma part j'ai découvert Mogwai en concert ne connaissant que les albums, et trouvant que les derniers étaient plutot calmes, là, j'ai été impressionné par le son (un mur de guitares !!!), les rythmes, et tout et tout... Rien à dire : à voir !!!! J'ai également été surpris de voir le nombre de personnes qui peuvent suivre un concert comme Mogwai qui est loin de faire de la musique pour les masses...;
  • on a ensuite vu Archive du fond de la grande scène. Un show qui m'a semblé très bon, même si je ne l'ai suivi qu'à moitié, et que je connais surtout les premiers albums et très peu les derniers;
  • retour sous le chapiteau pour Sigur Rós. Je m'attendais à un concert limite fatiguant pour son côté trop calme, et j'ai été énormément surpris de trouver un côté très "post-rock"[2] avec des très bonnes envolées, et des morceaux vraiment speed. J'ai été impressionné par ce concert qui m'a redonné envie d'écouter leurs albums. Impresionnant également la "standing" ovation du public pendant 10 bonnes minutes.
  • on a ensuite cloturé ce très bon festival avec Muse sur la grande scène. Un concert assez moyen, un son assez pourri, j'étais personnellement pas dans une grande forme, mais tout le public semblait assez fatigué/mou en général. Néanmoins, ce concert m'a permis de me souvenir ce qui m'avait dérangé dès le deuxième album de Muse : les envolées lyriques du chanteur... Autant j'avais adoré un concert de Muse vu à Carhaix il y pas mal d'années de cela (à l'époque où ils jouaient dans l'après-midi sur une petite scène et n'avaient qu'un album assez excellent) où j'avais slammé comme un malade au soleil pendant plusieurs minutes... aaaahhhhh, souvenirs... autant là, bof !

Bon, voilà, mon petit compte rendu perso de ces eurocks, avec pour le côté concert le trio gagnant : Mogwai, Sigur Rós et Katerine. Pour le reste, bonne ambiance, bons compagnons de route, très bonnes conditions d'hébergement, et un succès garanti quand vous vous promenez avec 2 frites de plage sur le dos......

Notes

[1] et peut-être ensuite quelques photos si mes collègues possesseurs d'appareil photo numériques me font la gentillesse de me partager les leurs !

[2] oui, je sais, selon wikipedia ce terme n'est plus vraiment usité, ce style ayant donné naissance à des tendances très différentes... mais bon, je peux pas m'en empêcher... et puis, ça sonne si bien :)