défendons nos droits et libertés !

Vous vous souvenez de la loi sur les droits d'auteur et droits voisins dans la société de l'information ? Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, et elle a fait l'actualité en décembre dernier, lorsqu'elle a été présenté au Parlement. Les députés avaient alors surpris tout le monde en ne suivant pas le texte du gouvernement, et en votant un amendement surnommé licence globale. Le gouvernement avait alors décidé de suspendre ce texte, afin de le réexaminer ultérieurement.

Ce moment est donc arrivé, et la mobilisation reste forte parmi toutes les personnes concernées. En effet, le débat dans les médias reste cantonné au problème de la musique et des films, de leur téléchargement illégal, et de la nécessité de rémunérer les artistes si on ne veut pas voir la création disparaitre. Cela permet d'éviter de mettre la lumière sur les autres aspects du texte de loi qui menace la liberté individuelle, le droit à l'information, l'accès à celle-ci, les logiciels libres, et le droit à la vie privée.

Voici donc une série de liens concernant DADVSI :

Si vous cherchez plus d'informations sur le sujet, étant donné que je ne peux pas résumer tout ce qui s'est passé depuis fin décembre de peur de vous saouler (si ce n'est déjà fait), je vous renvoie vers linuxfr.org (cherchez DADVSI ou EUCD par exemple), le site de Tristan Nitot qui en parle souvent, le site formats ouverts, et, bien évidemment, eucd.info avec sa section "Comment agir ?".

ps (pour pousser la réflexion un peu plus loin) : je vous renvoie vers ce billet qui illustre bien que le marché actuel de la musique ne profite pas en premier lieu aux artistes, mais aux maisons de disques et autres producteurs.