Sur le blog de Bruce Schneier, on retrouve mention d'un article de Kevin Kelly appelé "More anonymity is good: that's a dangerous idea.". Cet article est paru sur un site appelé Edge The World Question Center dans la section What is your dangerous idea?.
Je vous laisse étudier les réflexions de Schneier et les commentaires postés, qui mettent en lumière le lien entre anonymat et protection de la vie privée, et laisse un peu de côté le sempiternel "pourquoi je voudrais être anonyme, je n'ai rien à me reprocher !".

update : Bruce Schneier reparle lui-même de l'article de Kevin Kelly sur wired.com : Anonymity Won't Kill the Internet et l'indique dans son blog. Il y explique la différence entre l'anonymat et la "réputation"/"traçabilité" (je n'ai pas trouvé de meilleurs termes) et défend l'idée que dans beaucoup de cas (eBay, hackers célèbres, Usenet même) la réputation suffit et permet à l'anonymat d'exister sans mettre en péril le système.