ka.da

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, octobre 1 2007

Radiohead sort son nouvel album et choisit un mode de distribution original

Une grande nouvelle est tombée aujourd'hui dans mes flux RSS[1], c'est la sortie du nouvel album de Radiohead que l'on n'attendait plus pour 2007.

Il s'appelle donc In Rainbows, contient 10 titres et est uniquement disponible sur le net sur le site dédié. Vous avez le choix entre deux options :

  • vous pouvez le télécharger[2] en payant le prix que vous voulez. Le téléchargement sera alors disponible à partir du 10 octobre;
  • ou vous pouvez acheter la version "physique", c'est-à-dire le CD ou plutôt les CD, puisque dans cette version vous avez 2 CD. Ceux-ci seront normalement envoyés avant le 3 décembre, et vous pourrez quand même télécharger le premier CD à partir du 10 octobre. L'avantage, c'est donc le deuxième CD mais également d'avoir le packaging toujours magnifique de Radiohead. L'inconvénient, c'est le prix : 40£ ce qui fait dans les 60€... (gloups)

Je suis content de voir qu'enfin de grands groupes de rock comprennent qu'il y a une évolution/révolution au niveau de la distribution de la musique en particulier et des médias en général, et qu'au lieu d'essayer de rendre l'auditeur captif, via des DRM et autres magouilles techniques[3] il est possible d'offrir sa musique au plus grand nombre, et en même temps d'en faire du business en vendant autre chose : ici le packaging, l'artwork, ailleurs le service.

vu sur pianored, sur le blog de Radiohead, sur linuxfr.org : ~/nicoe et chez pep.

Notes

[1] sur des flux dédiés à l'informatique qui plus est et non pas à la musique

[2] quel sera le format par contre ?

[3] même si les précédents albums de Radiohead ont été copy-protected

vendredi, septembre 28 2007

réinstallation de GRUB sur le MBR avec un système sur LVM chiffré

Après réinstallation de Windows XP sur mon portable professionnel, je me retrouve comme d'habitude à chercher les commandes dont j'ai besoin pour réinstaller GRUB sur le MBR qu'a écrasé Windows et qui m'empêche d'avoir accès à Linux. Voici donc un petit mémo.

J'utilise le live-cd System Rescue CD pour ce faire. Je démarre dessus.

Une fois que j'ai accès au prompt, je déchiffre ma partition chiffrée (ici /dev/hda3) contenant mon LVM.

root@sysresccd /root % /sbin/cryptsetup luksOpen /dev/hda3 hda3_decrypt

Je rescanne les LVM et active les nouveaux volumes découverts

root@sysresccd /root % vgscan
root@sysresccd /root % vgchange -a y

Je crée ensuite un répertoire temporaire où je monte mon / et mon /boot et tous les autres partitions pouvant être nécessaires (/usr est le minimum pour avoir accès à l'exécutable grub)

root@sysresccd /root % cd /tmp
root@sysresccd /tmp % mkdir root
root@sysresccd /tmp % mount /dev/data-root root
root@sysresccd /tmp % mount /dev/hda2 root/boot
root@sysresccd /tmp % mount /dev/data-usr root/usr
root@sysresccd /tmp % mount /dev/data-var root/var

Il suffit ensuite de faire un chroot sur le système Debian et de lancer la réinstallation de GRUB

root@sysresccd /tmp % chroot /tmp/root /bin/bash
sysresccd:/# /usr/sbin/grub
grub> root (hd0,1)
grub> setup (hd0)
...
grub> quit
sysresccd:/# exit

Et voilà, je peux redémarrer et retrouver le menu me permettant d'avoir accès à Debian.

mercredi, septembre 26 2007

faire tourner Windows sur Xen

Pour une raison ou pour une autre[1] vous pouvez avoir envie (?) ou besoin de faire tourner un Windows sous votre Linux. Heureusement, depuis peu Xen couplé à un processeur récent le permet.

Installation de Windows 2000 sur Xen (vue dans un bureau Gnome)

prérequis

  • un processeur HVM : vous pouvez vérifier ici si le vôtre l'est
  • un poste/serveur Linux Debian Etch minimum[2] avec Xen fonctionnel
  • un CDROM d'installation de Windows (je n'ai testé qu'avec Windows 2000 mais XP et 2003 Server semblent fonctionner également)
  • des petits doigts :) et ce billet

procédure
Pour utiliser les nouvelles fonctionnalités des processeurs virtualisants et donc pouvoir installer Windows[3] il vous faut installer un package spécial qui fournit les outils utilisateurs

# aptitude install xen-ioemu-3.0.3-1

On copie ensuite le cdrom sur le disque dur

# dd if=/dev/cdrom of=/tmp/win2000pro.iso

On crée un fichier image vide appelé à contenir le système invité (6Go ici)

# dd if=/dev/zero of=Win2k.img bs=1M count=6144

On crée le fichier de configuration Xen /etc/xen/win2000.cfg pour Windows. Voici le mien, adaptez-le à votre configuration

# more /etc/xen/win2k.cfg
kernel = "/usr/lib/xen-default/boot/hvmloader"
builder='hvm'
memory = '256'
name = 'Win2000'
disk = [ 'file:/mnt/media/data/xen/domains/win2k/win2k.img,ioemu:hda,w','file:/tmp/win2000pro.iso,ioemu:hdc:cdrom,r' ]
vif = [ 'type=ioemu, bridge=xenbr0' ]
device_model = '/usr/lib/xen-default/bin/qemu-dm'
memmap = '/usr/lib/xen/boot/mem-map.sxp'
boot='d'
sdl=1
vnc=0

Les directives spécifiques à un hôte HVM sont kernel, builder, device_model et memmap.
Dans la partie disk il vous faut spécifier l'image ISO pour l'installation, vous pouvez ensuite connecter votre lecteur de cd-rom en remplaçant la ligne par disk = 'file:/mnt/media/data/system/xen/do....
La directive boot indique 'd' pour booter sur le cd-rom et 'c' pour booter sur le disque dur virtuel.
sdl=1 permet, si vous êtes sous X, d'avoir une fenêtre qui s'ouvre automatiquement quand vous lancez la machine virtuelle ce qui est au moins nécessaire lors de l'installation. Vous pouvez ensuite utiliser le mode de prise à distance que vous préférez. (mise à jour : si vous voulez utilisez VNC, changez sdl=0 vnc=1 et connectez-vous avec vncviewer sur localhost:5900)

Et voilà, un petit

# xm create /etc/xen/win2000.cfg

et c'est parti !

divers
Pour pouvoir monter le fichier image Windows que vous avez un bête mount -o loop ne suffit pas, voici la commande qui va bien

# mount -o loop,offset=$((63*512)),rw /mnt/media/data/system/xen/domains/win2k/win2k.img temp/

J'ai vu également que Russell Coker a écrit un billet intitulé A support guide [for|to] Xen avec un résumé des principales commandes utiles pour Xen.

Au fait, je fais tourner un Windows 32 bits sur ma Debian en 64 bits.

copies d'écrans
Quelques screenshots pour le plaisir

Installation de Windows 2000 sur Xen

Installation de Windows 2000 sur Xen (premier login)

Installation de Windows 2000 sur Xen (le fameux "Démarrer avec Windows 2000")

PS : je suis depuis peu syndiqué sur le planète des utilisateurs francophones de Debian, planète libre et peut-être même planète APRIL alors :

PS2 : dès vendredi 1er octobre, une nouvelle taxe[4] "copie privée" arrive sur les disques durs externes et les clés USB, alors si vous aviez un achat en tête, précipitez-vous !

Notes

[1] la mienne, c'est d'espérer pouvoir enfin rejouer à SimCity 4 Rush Hour que malheureusement je n'arrive pas à faire tourner avec Wine

[2] à vrai dire n'importe quelle distribution est valable bien évidemment mais je me base sur celle-ci

[3] en fait n'importe quel OS non modifié comme par exemple OpenBSD ou NetBSD (cf)

[4] qui a dit encore une ? qu'il se dénonce !

mardi, septembre 11 2007

Flash sous Debian 64 bits

Depuis que j'ai un nouveau PC qui tourne sous 64 bits, mon gros problème était d'arriver à utiliser Flash sous Mozilla et Firefox. En effet, Flash est une technologie propriétaire[1] et Adobe ne propose pas de version 64 bits. Plusieurs solutions existent néanmoins pour réussir à le faire mais elle sont toutes assez compliquées comme avoir un chroot 32 bits pour faire tourner les applications 32 bits[2]. Heureusement, depuis peu existe un utilitaire appelé nspluginwrapper permettant d'utiliser des plugins sur une plateforme pour laquelle ils ne sont pas conçus, comme par exemple des plugins 32 bits sur une plateforme 64 bits qui est ce qui nous intéresse.

J'ai commencé par suivre une doc Ubuntu qui m'a permis d'avoir Flash sous Mozilla Seamonkey/Iceape mais malheureusement ça ne marchait pas pour Firefox/Iceweasel.

Heureusement cet utilitaire est arrivé dans Debian testing, et, comme depuis peu j'ai un pied dans testing/lenny[3] j'ai alors pu l'installer tout simplement avec

# aptitude install nspluginwrapper

et là, magie ! Iceape et Iceweasel supportent le Flash... :)

update : j'ai oublié de vous dire pourquoi Flash ça pue

Notes

[1] vive les logiciels libres !

[2] cf http://debian-administration.org pour des articles traitant du problème

[3] principalement pour avoir une version de Digikam supérieure à 0.9.2 qui gère les fichiers RAW

jeudi, septembre 6 2007

script OpenBSD pour mise à jour DNS dynamique chez l'APINC

Je me suis enfin intéressé à la possibilité de créer des zones DNS dynamiques sur mes domaines DNS hébergés sur l'APINC, et ai créé un script shell qui marche sous OpenBSD. Le seul prérequis : avoir curl[1]. Vous copiez ce script, remplissez les variables et le mettez dans votre cron pour qu'il s'exécute régulièrement.

#!/bin/sh

## variables
# inserer la liste des id APINC de vos zones DNS dynamiques
ids="xxxx_xxxxx xxxx_xxxxx"
# le nom de votre interface connectée à internet
interface=fxp0

export old_ip=`cat /tmp/my_ip`
export ip=`ifconfig |grep -A1 $interface|grep "inet "|cut -d " " -f 2`

if [ "$old_ip" != "$ip" ]; then
echo "changement d'ip"
echo "$ip" > /tmp/my_ip

for id in $ids
do
curl http://www.apinc.org/board/dns/dyn.php?id=$id\&ip=$ip
done
fi

[inspiré de]

update j'ai mis à jour le script pour gérer plusieurs zones dynamiques

mardi, septembre 4 2007

Trivialibre

Vous aimez le Trivial Pursuit ? Vous aimez le logiciel libre ? Alors participez au Trivialibre et n'hésitez pas à proposer vos propres questions à ajouter à la base afin de la compléter.

bulletin météo du kernel Linux

Pour suivre l'actualité du noyau/kernel Linux, Jonathan Corbet (éditeur du magazine en ligne Linux Weekly News) a mis en place une page intitulée Linux weather forecast (littéralement prévisions météorologiques Linux) sur laquelle il donne des indications sur les nouveautés sur noyau et sur les prochaines intégrations de technologie. Intéressant.

[vu sur linuxfr]

jeudi, août 30 2007

ssh : supprimer une entrée du fichier known_hosts

pour ne pas rechercher sans fin cette astuce quand j'en ai besoin...

Sous Debian, quand on se connecte à un serveur ssh, avec les options par défaut, il y a une vérification de la signature de la clé du serveur. Ces signatures sont enregistrés dans le fichier ~/.ssh/known_hosts et lorsqu'on se connecte à un serveur auquel on s'est déjà connecté, le client vérifie si la clé du serveur n'a pas changé, cela afin d'éviter des problèmes de sécurité (connexion à un serveur usurpateur).
Le problème se pose lorsqu'on sait que la clé a changé, par exemple si c'est un serveur qu'on gère et qu'on vient de le réinstaller, et que le client ssh n'arrête pas de se plaindre que la clé est mauvaise et ne veut à aucun prix s'y connecter. Dans ce cas, il faut éditer le fichier et enlever l'entrée correspondante qui pose problème... hum... malheureusement, maintenant c'est difficile à faire le fichier étant hashé. La commande magique c'est donc

ssh-keygen -R <nom_du serveur_SSH>

[vu sur linuxfr]

un peu de tout

De retour de vacances, un petit billet concernant quelques informations intéressantes sorties pendant que j'étais offline :

  • Democracy Player, un lecteur libre de vidéo permettant d'agréger à la fois votre collection personnelle de vidéos et celles disponibles sur le web, et basé sur la technologie XUL[1], change de nom et devient Miro [via]. À essayer pour passer à une autre dimension dans le visionnage de vidéos. À comparer à Songbird dans le domaine de la musique;
  • j'ai eu récemment l'occasion de tester Alfresco, la solution de référence GED/ECM dans le monde du libre, lors d'un déploiement professionnel. C'est un bon outil avec une très bonne ergonomie et qui me semble bien conçu. Le seul vrai défaut à mon goût est la complexité de déploiement si on ne veut pas utiliser le package complet mais utiliser les paquets MySQL, Java, Tomcat de sa distribution (Debian dans mon cas). En tout cas, Alfresco vient de sortir en version 2.1 et propose un rapport intéressant sur l'utilisation de cet outil, on y voit par exemple :
    • que Alfresco est testé à égalité sous Linux que sous Windows mais majoritairement déployé sous Linux;
    • que ces déploiements se font plus en utilisant les serveurs d'applications libres Tomcat ou JBoss que les solutions propriétaires de Sun, IBM ou BEA;
    • MySQL et PostgreSQL sont les deux bases de données les plus utilisées (sachant que la base par défaut est HSQL) et Oracle la première propriétaire.
  • il semble que la fameuse "affaire SCO"[2] soit enfin terminée... 4 années de FUD de la part de SCO et ses alliés (Microsoft en tête) contre le logiciel libre et Linux qui semblent enfin se terminer... ouf ![3]
  • un comparatif de solutions de filtrage de virus sous Linux révèle que ClamAV une solution libre tient la route aux côtés de Kaspersky et Norton, ces trois étant les seuls à détecter 100% des virus soumis;
  • et le propriétaire de Snort (un IDS libre), la société Sourcefire vient justement d'acquérir ClamAV;
  • pendant que Citrix achète la société XenSource, l'éditeur de Xen [via]
  • la guerre des formats bureautiques[4] continue avec la saga de normalisation ISO de OpenXML (dont j'avoue avoir peu parlé ces temps-ci), je vous renvoie vers ces 2 articles sur linuxfr : 1 2 et un article intéressant Microsoft Office XML formats ? Defective by design;

Notes

[1] comme Firefox, Songbird

[2] plus d'infos sur Wikipedia EN ou sur la partie consacrée du site Groklaw

[3] en tout cas, déjà une bonne nouvelle : "l'action SCO côtée au NASDAQ (SCOX) a chûté de 71.79% à 0,44$ aujourd'hui 13 août (sa cotation suit d'ailleurs une courbe descendante depuis plusieurs années)", je pense qu'il ne devrait plus rester grand chose de cette société dans quelques mois

[4] dont j'ai déjà parlé ici ou

mardi, juillet 31 2007

seingyellow.com

Vous vous souvenez peut-être de l'article que j'avais écrit (il y a déjà presque deux ans !) expliquant que les fabricants d'imprimantes ont fait en sorte que celles-ci cachent des informations afin de vous identifier[1] sur toutes les pages que vous imprimez.
De nombreuses personnes ont réagi à cette information en contactant le fabricant de leur imprimante pour désactiver cette "fonctionnalité", et au moins une de celles-ci a reçu la visite des services secrets des États-Unis.
Benjamin Mako Hill[2] vient donc de mettre en ligne un site afin d'aider les gens à s'organiser pour contacter les fabricants d'imprimante, partant du principe que les services secrets ne pourront pas rendre visite à tout le monde. Donc, si vous aussi vous possédez une imprimante et vous voulez défendre votre droit à la vie privée (privacy), allez faire un tour sur ce site.

[via et]

Pour savoir si votre imprimante est concernée ou dans le cas où vous devriez en acheter une, vous pouvez consulter cette liste maintenue par l'EFF.

Notes

[1] ou tout au moins identifier l'imprimante ce qui permet de remonter jusqu'à vous

[2] une personnalité importante du monde du logiciel libre, que l'on retrouve dans des organisations/communautés comme Ubuntu, Debian, One Laptop Per Child, Wikipedia/Wikimedia, et qui vient d'être nommé au conseil d'administration de la FSF (voyez une biographie sur linux.com ou wikipedia anglais)

samedi, juillet 28 2007

le son sur la M2N

Je continue ma bataille pour tout faire marcher sur ma carte mère ASUStek M2N, et j'aborde maintenant le son. Sur Debian Etch par défaut, avec le noyau 2.6.18-adm64 (qu'il soit Xen ou pas) celui-ci ne marche pas, le driver ne semblant pas se charger correctement. Si vous faites un

# alsaconf

il ne vous détecte aucune carte son.

Il nous faut récupérer les drivers ALSA plus récents que ceux disponibles sur Etch.

Tout d'abord on désinstalle/purge[1] tous les paquets alsa déjà installés[2] Ensuite on installe les paquets qui nous seront nécessaires

# aptitude install alsa-utils alsa-base build-essential linux-headers-`uname -r`

On récupère les derniers drivers

# wget ftp://ftp.alsa-project.org/pub/driver/alsa-driver-1.0.14.tar.bz2

Puis on les compile et installe

# tar xvjf alsa-driver-1.0.14.tar.bz2
# ./configure --with-oss=yes --with-cards=hda-intel 
# make
# make install

On met à jour la liste des modules

# update-modules

Et enfin on détecte la carte son

# alsaconf 

[vu sur]

On peut ensuite vérifier que tout fonctionne bien en utilisant par exemple les commandes indiquées sur le forum Trucs & Astuces de debian-fr.org ici.

oups, j'ai oublié d'indiquer l'essentiel : les identifiants de ma carte son

# lspci |grep -i audio
00:05.0 Audio device: nVidia Corporation MCP61 High Definition Audio (rev a2) 
# for i in `lspci | grep [aA]udio | sed "s/ .*$//"`; do echo `lspci -n | grep $i` ; done
00:05.0 0403: 10de:03f0 (rev a2)

Notes

[1] # aptitude purge <paquet>

[2] on les trouve avec dpkg -l | grep alsa

Xen sur une ASUStek M2N

Je suis actuellement en phase "installation système" sur mon nouveau pc construit autour d'une carte mère ASUStek M2N basée sur un chipset nVidia nForce 430. Malheureusement, Xen n'a pas marché direct, et, m'étant un peu arraché les cheveux pour le faire fonctionner, je poste ici les informations importantes contenues dans le fichier /boot/grub/menu.lst[1] afin de faire fonctionner le kernel 2.6.18-4-xen-amd64 :

title Xen 3.0.3-1-amd64 / Debian GNU/Linux, kernel 2.6.18-4-xen-amd64
root (hd0,0)
kernel /xen-3.0.3-1-amd64.gz noapic
module /vmlinuz-2.6.18-4-xen-amd64 root=/dev/mapper/vg--root-lv--root ro acpi=off noapic nolapic console=tty0
module /initrd.img-2.6.18-4-xen-amd64
savedefault

Notes

[1] les parties importantes sont les mentions 'noapic', 'acpi=off', 'nolapic'

mercredi, juillet 18 2007

j'aime LVM

Je sais enfin pourquoi j'aime LVM.

Je vous explique : mon pc commence à vieillir et faire preuve de pannes matérielles parfois étranges et surtout aléatoires. Dernièrement, il avait tendance à ne pas voir un de mes disques durs (heureusement pas le principal avec le système d'exploitation !) sur lequel j'ai un VG et plusieurs LV dont mon /home et des "médias" (musique, vidéos...). Le problème c'est que sans /home c'est vite la panique et l'ordinateur est pour ainsi dire inutilisable ou en tout cas il n'a aucune utilité ;)
Hop, je sors un boitier pour disque dur externe USB et je branche dedans mon disque dur, je le branche au pc et redémarre celui-ci... magique, ça marche ! Ça fait maintenant plusieurs semaines que j'ai cette configuration et aucun problème... Vive LVM !

jeudi, juillet 12 2007

faire du NAT avec Xen

Si vous ne disposez que d'une adresse publique et que vous voulez héberger plusieurs serveurs virtuels sous Xen, vous êtes obligé de passer par du NAT et dans ce cas voici comment configurer votre hôte dom0 Xen pour que ça marche.

Tout d'abord il faut modifier le fichier /etc/xen/xend-config.sxp pour y indiquer

(network-script network-nat)
(vif-script vif-nat)

Ensuite, pour Debian, un simple script ajouté au répertoire /etc/network/if-up.d[1] et nommé iptables[2] par exemple, fournit les règles pour le pare-feu iptables pour effectuer la translation d'adresse :

#!/bin/sh

echo "1" > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward
iptables -t nat -A POSTROUTING -s 192.168.0.0/16 -j MASQUERADE

Si ensuite vous voulez faire de la redirection de ports (ou port forwarding) il faut alors rajouter à ce fichier une règle du genre

iptables -A PREROUTING -t nat -p tcp -i eth0 --dport 80 -j DNAT --to 192.168.3.2:80

en spécifiant correctement les ports et adresses qui correspondent à votre configuration.

Bien évidemment, ce morceau de script pour configurer le pare-feu ne suffit pas pour assurer la sécurité de vos machines Xen (dom0 et domU)

Notes

[1] le fait de placer ce fichier dans ce répertoire permet qu'il soit lancé à chaque fois que le réseau est lancé

[2] n'oubliez pas de le rendre exécutable avec un chmod u+x iptables

dimanche, juillet 8 2007

qui fait quoi dans le web 2.0 ?

Le web 2.0, ce sont avant tous des communautés ouvertes, où tout le monde peut participer : écrire, commenter, critiquer... en bref, produire du contenu. Et c'est ce sur quoi comptent les entreprises/associations/communautés qui font tourner ces sites. Malheureusement, tout n'est pas aussi simple, et en pratique si on y regarde de plus près, il n'y a pas tellement de gens à participer, et plusieurs profils d'utilisateurs différents se dessinent. Voyez ces deux articles :

[via pep]

chiffrement de disque dur... la suite

Je vous parlais l'autre jour de la sécurité qu'apporte un chiffrement complet de disque dur. Mais malheureusement, actuellement, sous Linux, vous êtes obligé de garder une partie non chiffrée qui est /boot, et l'intégrité de celle-ci devient essentielle pour assurer la sécurité de l'ensemble des données. On trouve justement sur ce billet un rapide howto sur les modifications à faire sur votre système Debian pour le faire booter sur un cdrom contenant le kernel et tout ce qui va bien tiré de /boot.

non testé

lundi, juillet 2 2007

démonstration d'écran tactile multipoints

La société Perceptive Pixel a mis en ligne une vidéo démontrant les capacités des nouveaux écrans tactiles multi-points. C'est impressionnant !

[via solarflux.org]

Cette société a été créée par Jef Han, un célèbre chercheur de l'Université de New York où il travaillait sur les écrans tactiles multipoints et les robots autonomes.

En recherchant un peu on découvre plein de pages concernant cette nouvelle génération d'écrans et donc d'interaction entre l'homme et la machine :

En tout cas, ces écrans existent vraiment, et commencent à apparaître dans certains milieux spécialisés comme la musique (grâce à JazzMutant) ou la médecine, l'armée... (cf cet article), et leur commercialisation commence (le Microsoft Surface (ici et également).

Oui, je sais... encore plein de liens... dont une bonne partie en anglais...

dimanche, juillet 1 2007

la GPLv3 est sortie

La FSF vient de publier la version 3 de la célèbre licence GPL : le texte de la license. Richard Stallman nous explique pourquoi upgrader vers la GPLv3.

La LGPLv3 est sortie également.

Plus d'infos sur linuxfr.org

mercredi, juin 27 2007

la fin de "La Bande à Bonnaud"

La Bande à Bonnaud c'est une de mes émissions favorites de France Inter. Donc, ce soir, j'attrape l'émission en cours et donc qu'elle n'est pas ma surprise et ma déception en comprenant qu'il règne une ambiance étrange sur la plateau parce que c'est la dernière, non seulement de la saison mais la dernière tout cours !!! En gros, c'est la fin de La Bande à Bonnaud.
Cette émission, et la précédente Charivari du même Frédéric Bonnaud, est la source de nombreux livres/films/bd... achetés, lus ou non, et peut-être un jour chroniqués ici[1] et donc je regrette vraiment cette disparition, et, dans mon humble petit coin d'internet, je tiens à rendre hommage à Frédéric Bonnaud et toute son équipe, en espérant pouvoir les retrouver bientôt.

En annexe, un extrait de la fin de l'émission.

Vu qu'on en parle également ailleurs sur le web, voici quelques liens :

PS : il semble y avoir un problème avec le lecteur mp3 intégré (son en accéléré) donc cliquez sur le lien juste à droite

Notes

[1] ça fait un moment que je me dis que je dois parler de la tonne de super-livres que j'ai lu depuis que j'ai ouvert ce blog... j'espère pouvoir m'y mettre un jour

mardi, juin 19 2007

rions encore un peu

Quelques petits liens pour se détendre[1]

  • et, pour les plus téméraires d'entre vous (attention, mention NSFW obligatoire), l'histoire du gars qui a goatsé MySpace : c'est ici.

Notes

[1] je sais pas pourquoi, mais en ce moment j'ai envie de rire, ou plutôt je sens qu'il faut rire, ne serait-ce que pour oublier les problèmes qui nous accablent, les malheurs (qui a dit politiques ?) qui s'enchaînent et les désastres (idem) qui s'annoncent...

- page 2 de 12 -